mercredi 24 mai 2017

Crue printanière exceptionnelle au Lac Saint-Jean en 2017


Rang 1, Albanel
Crédit photo: Christiane Lachance - 9 mai 2017

Les conditions hivernales de l’hiver dernier et l’importante quantité de neige pouvaient laisser envisager un printemps qui ne passerait pas inaperçu.  À la fonte des neiges s’est ajouté un printemps pluvieux.
Pour bien comprendre l’apport d’eau vers le Lac Saint-Jean ainsi que l’évacuation des surplus, tournons-nous vers les explications apportées par l’Organisme de Bassin Versant Lac Saint-Jean:
"Le bassin versant du lac Saint-Jean est un territoire dont les limites sont naturelles. En fait, ce sont les crêtes des montagnes et les dénivellations du terrain qui déterminent les limites d’un bassin versant. On appelle généralement ces crêtes de montagne et dénivellations la ligne de partage des eaux.
Le bassin versant du lac Saint-Jean est donc un territoire isolé du point de vue hydrologique puisque chacune des gouttes d’eau qui tombe à l’intérieur des limites d’un bassin versant, peu importe l’endroit dans le bassin versant, atteindra, à la fin de son parcours, le même exutoire. C’est donc dire que l’ensemble des eaux qui s’écoulent dans le bassin versant utilise la même porte de sortie, la petite décharge et la grande décharge."  Extrait de:  http://obvlacstjean.org/territoire/quest-ce-quun-bassin-versant

Cependant le Réseau Hydrographique est composé de plusieurs grandes rivières qui dirigent l’eau vers le Lac dont la rivière Péribonka, la rivière Mistassini, la rivière Ashuapmushuan et la rivière Métabetchouane. À celles-là s’en ajoutent d’autres telles que la rivière Ticouapé, la rivière Ouiatchouan, la rivière aux Iroquois, la rivière Couchepaganiche, la rivière Ouiatchoauniche ou la Belle-Rivière.
Bref, les portes d’entrées d’eau sont nombreuses tandis qu’il n’y a que 2 ‘portes de sortie’ (déversoirs d’évacuation).  D’où la nécessité de vigilance et des prévisions pour éviter que le niveau du Lac ne soit pas trop élevé.
Crédit photo: Jimmy Desbiens - Le Quotidien
20-21 mai 201
7

Voici quelques sites qui ont été affectés par le fort débit des rivières, d’autres par le niveau d’eau du Lac Saint-Jean en ce printemps 2017 :






Sur le Lac Saint-Jean

  • Dommages, SECTEUR  WILSON (Saint-Henri-de-Taillon) 
23 mai 2017  /  « Une fin de semaine avec un lac qui s'élève jusqu'à 17,94 pieds, laisse les plages sérieusement endommagées dans le secteur de Wilson ! Par chance, il n'y a pas eu de vent pendant cette période...Éric Scullion »


VIDÉO (cliquable)

crédit  vidéo: Éric Scullion





Sur le Lac Saint-Jean
  • Dommages  à  SAINT-GÉDÉON  

21 MAI 2017 LAC SAINT-JEAN / Vidéaste EVANS GAUTHIER « Promenez vous au-dessus de St-Gédéon le 20 mai 2017 grâce au drone et au partage de EVANS GAUTHIER » « Au niveau maximum 101,98 m / 17.95 pi mesuré au Centre Hydrique de Roberval. »   Riverains "EN COLÈRE"




VIDÉO (Cliquable)

crédit vidéo: Évans Gauthier







Jonction Rivière Péribonka et Lac Saint-Jean

  • Dommages secteur Vauvert / Pointe Langevin (Dolbeau-Mistassini) 
En cours d'installation de perré de protection à l'été 2016.
Crédit photo: La Jeannoise
"Le perré installé l'an dernier (2016) pour protéger le bout de la pointe qui s'érodait à cause du courant de la rivière Péribonka a cédé. « Je dirais que 50 % des interventions ont disparu et que le 50 % qui reste a décroché de cinq pieds. Les dommages sont plus importants que l'an dernier. 
En 2016, 100 pieds de plage avaient disparu. 
Cette année, c'est au moins 200 pieds de long et ça pourrait se poursuivre », déplore le président de la Ligue des propriétaires de Vauvert, Daniel Murray"




Sur le Lac Saint-Jean
  • Dommages à Roberval

Une partie du terrain de la marina de Roberval a été inondé. 
11 mai 2017 / Les prévisions d'élévation du lac Saint-Jean ont fait craindre le pire à Roberval, notamment à l'hôpital qui est situé sur les rives du Piékouagami et au palais de justice de Roberval. Les autorités ont été sur un pied d'alerte. Heureusement, les dommages mineurs seulement dans ce secteur.








Sur le Lac Saint-Jean et sur la rivière Ashuapmushuan


  • Saint-Félicien

Plusieurs propriétés inondées à Saint-Félicien.
Au Zoo Sauvage de Saint-Félicien a dû déplacer plusieurs animaux d’un secteur touché par la crue des eaux de l’Ashuapmushuan.



  • À la Doré, à Saint-François-de-Sales, à Lac Bouchette ainsi que plusieurs autres secteurs, des inondations ont été également signalées    



  • Nappe phréatique Péribonka et Saint-Ludger-de-Milot qui ont endommagées plusieurs résidences.


 

  • Crue des eaux printanière  2017  / Rivières qui inondent les terres avoisinantes:
15 mai 2017 / Crédit VIDÉO :  GinoRama

Parcourir les affluents du Lac St-Jean en drone pour constater la force et l’énergie à l’état brut: 

Crédit Vidéo:  GinoRama







  • Survol, en drone,  du barrage principal (déversoirs) du Lac Saint Jean à Alma, 1 mai 2017:

1 mai 2017 / Crédit VIDÉO :  GinoRama
Survol du barrage principal (déversoirs) du Lac St-Jean situé à Alma en Drone. 

Crédit vidéo: GinoRama





    Étant Riveraine, voici mon opinion:

En ce qui concerne le niveau d’eau du Lac Saint-Jean, Rio Tinto suit la réglementation…. Oui, une réglementation désuète qui devrait être modifiée, on est quand même plus à l’époque où on doit attacher son cheval en avant du magasin général pour aller aux ravitaillements.
Tout évolue, tout change, les lois aussi devraient être révisées. 
Prétexter qu’on est conforme aux règlements lorsqu’on sait fort bien que ceux-ci sont désuets, ce n’est pas le bon moyen pour s’ajuster à la réalité et aux changements climatiques avec lesquels nous devons composer.

Alors, s’il faut absolument que ces lois soient modifiées pour ‘obliger’ les intervenants à poser des gestes cohérents avec la réalité, que le gouvernement fasse ses devoirs au plus vite parce que de toute évidence il semble que certaines personnes semblent carrément manquer de jugement. Lorsque les ‘épis’ protecteurs composés de roches et
Crédit photos: La Jeannoise
mis en place sur les rives du Lac par Rio Tinto sont entièrement inondés eux aussi et que l’eau passe par-dessus, c’est ironique de penser qu’ils font le travail et c’est signe qu’il faut que cette compagnie revoie sa façon de faire...
Le niveau du Lac est monté à 17.95 pi mesuré au Centre Hydrique de Roberval, dimanche le 21 mai dernier. Lundi il a  baissé d’un pouce comparativement à la veille et le vent s’est calmé.
Pour que les risques soient complètement éliminés autour du Lac, le niveau doit revenir sous les 17,5 pieds, le seuil maximal prévu dans le décret qui cède la gestion du réservoir à Rio Tinto.  Mais comme je le disais précédemment, il serait grand temps de redéfinir un nouveau ‘seuil maximal’ pour éviter les dommages, les tracas et les craintes tels que vécus ces derniers jours. Pas besoin d’être spécialiste pour comprendre, c’est quand même assez évident.
Aujourd’hui, 24 mai 2017, on dit que la décrue est officiellement commencée. 
C’est à souhaiter que le vent reste calme puisque les vagues pourraient encore causer des dommages à plusieurs endroits et l’heure est au nettoyage des débris qui se sont échoués sur les berges. Les municipalités et les ministères vont travailler avec les citoyens pour les accompagner pour la phase de rétablissement notamment concernant l'utilisation les puits de surface.
Le débit des rivières diminue, le niveau du Lac est à la baisse présentement; la situation est donc moins préoccupante mais il faut demeurer vigilants puisqu’on ne sait jamais ce que la nature nous réserve.

La Jeannoise


Crédit photo:  Normand Hunter
La rivière Mistassini en décrue - 24 mai 2017

Sources:




Également publié sur le BLOGUE des Bleuets du Lac St-Jean: 

l

 

dimanche 14 mai 2017

Journée nationale des patriotes / Message de Bienvenue



Journée nationale des patriotes

Un congé?      Jour férié et chômé au Québec depuis 2003, ce qui nous donne une fin de semaine à rallonge (3 jours).

Quand?           Lundi, 22 mai 2017

Pourquoi?      Souligner l’importance de la lutte des patriotes de 1837-1838 pour la reconnaissance de leur nation et pour la liberté politique.

Avant 2003, au Québec on nommait ce congé du mois de mai la "Fête de Dollard" et aussi la "Fête de la Reine".    Au niveau fédéral et dans d’autres provinces canadiennes, à la même date, aujourd’hui encore on parle de la fête de la Reine.






Aussi publié sur le Blogue des Bleuets :


Jour des Patriotes  (cliquable)







Bienvenue aux nouveaux abonnés à ce Blogue!


Merci à Bernard, Ghislain Veilleux, pyp, Sylvain Gagnon et à fogesud.tingh pour vous être inscrit à ce site et  c’est avec un grand plaisir que je  déroule le tapis
rouge pour vous accueillir sur le ‘blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean’.

Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de la publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez.

Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.  Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.


Puisque le Lac Saint-Jean s’est départi de son couvert de glace le 9 mai dernier, la saison de pêche débute et le printemps peut maintenant s’installer. Les oiseaux migrateurs tels que les bernaches du Canada et les oies blanches sont présentes à leur rendez-vous bi-annuel, la nature se réveille et on entame une autre belle saison avec optimisme.

Salutations et au plaisir de lire vos commentaires!



  Aussi publié sur le Blogue des Bleuets :








lundi 8 mai 2017

Un printemps 2017 désolant / Message de bienvenue


Au Québec, on se souviendra longtemps de ce printemps 2017. 

Dans les secteurs de Gatineau, Rigaud et Pincourt ainsi qu’à Montréal où les Îles Bizard et Mercier ont été également inondées et plusieurs résidents évacués, pour une question de sécurité à cause de débordements du fleuve Saint-Laurent et de certaines rivières dont celle des Outaouais.   

Plusieurs autres endroits sont touchés par ces inondations après un hiver  doté d’une grande quantité de neige et un printemps  pluvieux, les régions de la Mauricie et du Saguenay / Lac Saint-Jean déplorent aussi des zones habitables inondées et des routes qui doivent fermer sporadiquement, le temps de sécuriser les obstacles. 


Au Saguenay/Lac Saint-Jean, bien que le niveau des rivières soit à la hausse, la crue des eaux n’a pas encore atteint son apogée puisque plusieurs lacs situés plus au nord vont probablement se débarrasser, sous peu, de leurs couverts de glace ce qui fera un apport d’eau supplémentaire important sur le territoire.

L’armée canadienne fournit de l’aide aux endroits où les sinistrés en ont le plus besoin puisque plusieurs sont touchés par cette catastrophe depuis plusieurs semaines, au sud du Québec. Plusieurs personnes épuisées physiquement et psychologiquement pour avoir essayé de protéger leurs propriétés mais une aide extérieure leur est essentielle.

Aujourd’hui, 8 mai le gouvernement provincial a pris la décision de suspendre les activités de l’assemblée nationale.  J’imagine que ça permettra aux députés de demeurer près des gens qu’ils représentent pour voir à ajuster l’aide aux sinistrés selon les besoins. 
Cliquez ICI pour plus d'infos. 

Un autre printemps mémorable au niveau des inondations au Lac Saint-Jean a été celui de l’année 2012, cependant survenu plus tôt dans la saison, soit dans le mois de mars, à cause des embâcles qui avaient alors causé bien des dégâts à certains riverains ainsi qu’au Zoo Sauvagede Saint-Félicien



Présentement l’apport d’eau journalier qui déverse dans le Lac Saint-Jean fait remonter le niveau de un pied (30 cm).  Lorsque les grandes rivières déverseront toute l’eau qui arrivera du secteur forestier situé plus au nord, alors nous serons dans la pointe de la crue, ce qu’on appelle ici le "coup d’eau".



Présentement, six rivières du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont  sous surveillance de la Sécurité civile. Des inondations mineures ont été causées par le niveau de la rivière aux Saumons, au Lac-Saint-Jean, alors que le débit du barrage des Commissaires était toujours inquiétant.  Hier, en fin de soirée, la rivière à l'Ours, dans le secteur de Saint-Félicien, était déclarée sous surveillance et on avait peine à circuler sur le chemin de la Croix, à Roberval, selon la Sûreté du Québec. 
Pour plus d’infos en date du 8 mai 2017, cliquez  ICI et ICI .



Nous souhaitons un retour du beau temps qui aiderait un peu à diminuer l’apport d’eau et nos pensées sont tournées vers toutes les personnes sinistrées, on leur souhaite de retrouver leur quiétude au plus tôt.
Bonne chance à tous!

N’oublions pas qu’il est toujours possible de contribuer monétairement en faisant un don à la Croix Rouge.  






 Bienvenue aux nouveaux abonnés à ce Blogue!

Merci à Linda Tremblay et Pascal Gauthier pour vous être inscrit à ce site et  c’est avec un grand plaisir que je  déroule le tapis rouge pour vous accueillir sur le ‘blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean’. 


Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de cette publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez.

Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.  Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.

Pour faire changement avec tous les événements malheureux qui marque actuellement l’actualité ces jours-ci nous continuons à faire le suivi du départ des glaces du Lac Saint-Jean et malgré le fait que celui-ci n’a pas encore tardé, nous sommes impatients de voir le couvert de glace disparaître complètement de la surface du Lac.  J’irais même jusqu’à affirmer que ça sera bon pour le moral de tout le monde lorsque le Lac nous apparaîtra sous son visage estival. Vivement l’arrivée du beau temps!

Salutations et au plaisir de lire vos commentaires!






mercredi 19 avril 2017

Les grandes traversées du Lac Saint-Jean / Message de bienvenue




Été comme hiver, on traverse maintenant le Lac Saint-Jean.

Des événements pour des nageurs, des cyclistes, des skieurs, des marcheurs sont organisés et les projecteurs se tournent vers ces champions qui savent braver les intempéries et les difficultés.

Autant pour le plaisir que pour le défi et le dépassement, plusieurs parcourent le trajet de 32 km qu’est la traversée du Lac.

Pourquoi nommer ce billet « les grandes traversées »?  Vous l’aurez deviné, parce qu’ici tout est grand et les événements se soulignent en grand!

Et voici de grands rêves devenus réalité :




La  Doyenne ;
La Traversée du Lac Saint-Jean à la nage

Une idée originale de Martin Bédard, un Robervalois, qui au départ rêvait qu’un humain réussisse à franchir les 32 km à la nage, en une seule étape, entre Péribonka et Roberval. Malgré une controverse qui dura quelques années, l’idée de M. Bédard  s’est concrétisé en 1955 où la première traversée à la nage a eu lieu.

À cette époque, chaque nageur était accompagné de son entraîneur qui montait à bord d’une embarcation  (chaloupe à rames) et une autre personne devait pagayer tout le long du parcours.  C’était une épreuve physique autant pour les "rameurs" que pour les "nageurs" et sur cette grande étendue d’eau les conditions météorologiques peuvent se détériorer et  compliquer la traversée, mais autant par beau temps comme par mauvais temps,  les athlètes doivent s’exécuter à la date prévue. Il y a eu des marathons qui se sont déroulés dans des conditions très difficiles.

Crédit photo: Traversée Internationale LSJ à la nage
Maintenant l’embarcation qui accompagne chaque nageur est muni d’un moteur et on y  retrouve habituellement à bord un accompagnateur ainsi que l’entraîneur. Mais le défi  est aussi difficile à surmonter pour les nageurs qui doivent composer avec les vents, la vague, la pluie et parfois même des orages.

Depuis plusieurs années s’est ajouté plusieurs autres épreuves de nage qui se tiennent dans les jours qui précèdent la « Traversée Internationale du LSJ », pour plus d’infos sur ces compétitions de nage, cliquez ICI    

En 2017, nous vivrons la 63ième Traversée Internationale du Lac Saint-Jean à la nage le 29 juillet 2017!



Le drapeau du Lac Saint-Jean; l'histoire



La givrée ;
La Traversée du Lac à vélo… pas une compétition mais une aventure

Pour apprivoiser l’hiver, David Lecointre, un Félicinois a lancé le défi  de traverser la surface glacée du Lac, en vélo de montagne en une journée.

La randonnée cycliste hivernale sur un parcours linéaire de 32 kilomètres fait de neige et de glace entre Roberval et Péribonka avec une  vitesse moyenne planifiée de 10 km/hre.

La première traversée a eu lieu le premier mars 2014. Depuis, le nombre de participants augmente à chaque année tout en devenant un événement de plus en plus connu à l’international.

L’organisation insiste sur le fait que ce n’est pas une compétition mais une aventure.

Crédit photo: Traversée du LSJ à vélo

Édition 2014 - Première Traversée.  Premier mars 2014 et à cause de dame météo, ce fut une aventure très difficile pour les 25 cyclistes qui ont pris le départ pour le défi hivernal.
Édition 2015 : plus de 70 participants ont traversé le Lac le 28 février 2015 dans des conditions météorologiques plus favorables que l’année précédente.
Édition 2016 : 1 mars 2016 / 24 finalistes sur 120 inscrits.  Infos en cliquant  ICI.

Édition 2017 :  25 février 2017  / 120 participants.  Infos en cliquant  ICI. 

Sources :






La soulevante;
Traversée du Lac aller-retour en kiteski

Il existe plusieurs façons de faire du ski.  En plus du ski alpin, ski de fond et du monoski (snow), une autre activité qui consiste à se faire tirer par le vent en utilisant un cerf-volant ressemblant à un parachute est le Kiteski.

Il se pratique généralement sur un lac ou une rivière libre d’obstacle. 
Crédit photo: club de kiteski Domaine-du-Roy

Le kiteski est l’équivalent du kitesurf qui se pratique l’été.

Il est cependant nécessaire d’apprendre les principes de l’activité tel que le port du harnais qui tient la voile, le maniement de la barre de contrôle et les mesures de sécurité en cas de bourrasques de vent etc avant même de s’aventurer.

Le Club de kiteski Domaine-du-Roy peut fournir des informations pour une formation de kiteski.  Pour des questions sur ce sport ou si vous souhaitez prendre une formation n’hésitez pas à contacter le Club.  

Infos: 
Première traversée du Lac en kiteski : 2 avril 2017 /parcours de 30km où  16 participants qui ont traversé le Lac aller-retour,  de Saint-Prime à Vauvert-sur- le- Lac.




La thérapeutique;
Le Double défi des deux Mario; l’expédition (à pied, en raquette ou en ski) durant trois jours.

Le défi des deux Mario c’est la traversée du Lac St-Jean en plein cœur de l’hiver sur une période de trois jours.

Qui sont les deux Mario?  Mario Cantin et Mario Bilodeau

Crédit photo: Défi des deux Mario
Cette expédition consiste à amasser des fonds pour la Fondation sur la pointe des pieds, qui organise des expéditions pour des jeunes atteints du cancer à retrouver leur bien-être en relevant le défi d'une expédition d'aventure thérapeutique exceptionnelle. Le défi réuni plusieurs équipes qui amassent ensemble des dons pour aider la Fondation sur la Pointe des Pieds à continuer de changer la vie de jeunes qui en ont besoin. 
D’autres expéditions en d’autres lieux et autres saisons sont aussi organisées pour eux.

Une neuvième fois en février 2017, s’est tenue une traversée en ski et en raquette d'une trentaine de kilomètres entre Roberval et le parc national de la Pointe-Taillon.  L’édition 2017 du Défi des deux Mario a permis d'amasser 126000$ pour la fondation sur la pointe des pieds. Bravo à tous les participants et organisateurs!
Février 2017 : 9ième traversée du Lac du Double défi des deux Mario
Sources :





Les plaisantes
Traversées pratiquées par les plaisanciers
Crédit photo: Club nautique Roberval

Plusieurs Jeannois aiment profiter de leurs embarcations de plaisance pour  naviguer sur le Lac Saint-Jean.  La traversée du Lac par une belle journée d’été demeure une activité très prisée par les plaisanciers et ceci juste pour le plaisir.

Selon le dictionnaire Larousse, la définition de plaisant est : qui est agréable, qui produit de l’agrément, charmant. 






Également publié sur le Blogue des Bleuets:


Le vélo d’hiver (fatbike) / La Traversée du Lac St-Jean à Vélo


Le double défi des 2 Mario…l’aventure thérapeutique…la levée de fonds 2013









Bienvenue à la 159ième abonnée à ce Blogue!

Merci à Véronique Leblanc pour votre inscription à ce site et  c’est avec un grand plaisir que je  déroule le tapis rouge pour vous accueillir sur le ‘blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean’. 

Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de cette publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez.

Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.  Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.

Bonne visite virtuelle au Lac Saint-Jean!

Salutations et au plaisir de lire vos commentaires!