lundi 8 mai 2017

Un printemps 2017 désolant / Message de bienvenue


Au Québec, on se souviendra longtemps de ce printemps 2017. 

Dans les secteurs de Gatineau, Rigaud et Pincourt ainsi qu’à Montréal où les Îles Bizard et Mercier ont été également inondées et plusieurs résidents évacués, pour une question de sécurité à cause de débordements du fleuve Saint-Laurent et de certaines rivières dont celle des Outaouais.   

Plusieurs autres endroits sont touchés par ces inondations après un hiver  doté d’une grande quantité de neige et un printemps  pluvieux, les régions de la Mauricie et du Saguenay / Lac Saint-Jean déplorent aussi des zones habitables inondées et des routes qui doivent fermer sporadiquement, le temps de sécuriser les obstacles. 


Au Saguenay/Lac Saint-Jean, bien que le niveau des rivières soit à la hausse, la crue des eaux n’a pas encore atteint son apogée puisque plusieurs lacs situés plus au nord vont probablement se débarrasser, sous peu, de leurs couverts de glace ce qui fera un apport d’eau supplémentaire important sur le territoire.

L’armée canadienne fournit de l’aide aux endroits où les sinistrés en ont le plus besoin puisque plusieurs sont touchés par cette catastrophe depuis plusieurs semaines, au sud du Québec. Plusieurs personnes épuisées physiquement et psychologiquement pour avoir essayé de protéger leurs propriétés mais une aide extérieure leur est essentielle.

Aujourd’hui, 8 mai le gouvernement provincial a pris la décision de suspendre les activités de l’assemblée nationale.  J’imagine que ça permettra aux députés de demeurer près des gens qu’ils représentent pour voir à ajuster l’aide aux sinistrés selon les besoins. 
Cliquez ICI pour plus d'infos. 

Un autre printemps mémorable au niveau des inondations au Lac Saint-Jean a été celui de l’année 2012, cependant survenu plus tôt dans la saison, soit dans le mois de mars, à cause des embâcles qui avaient alors causé bien des dégâts à certains riverains ainsi qu’au Zoo Sauvagede Saint-Félicien



Présentement l’apport d’eau journalier qui déverse dans le Lac Saint-Jean fait remonter le niveau de un pied (30 cm).  Lorsque les grandes rivières déverseront toute l’eau qui arrivera du secteur forestier situé plus au nord, alors nous serons dans la pointe de la crue, ce qu’on appelle ici le "coup d’eau".



Présentement, six rivières du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont  sous surveillance de la Sécurité civile. Des inondations mineures ont été causées par le niveau de la rivière aux Saumons, au Lac-Saint-Jean, alors que le débit du barrage des Commissaires était toujours inquiétant.  Hier, en fin de soirée, la rivière à l'Ours, dans le secteur de Saint-Félicien, était déclarée sous surveillance et on avait peine à circuler sur le chemin de la Croix, à Roberval, selon la Sûreté du Québec. 
Pour plus d’infos en date du 8 mai 2017, cliquez  ICI et ICI .



Nous souhaitons un retour du beau temps qui aiderait un peu à diminuer l’apport d’eau et nos pensées sont tournées vers toutes les personnes sinistrées, on leur souhaite de retrouver leur quiétude au plus tôt.
Bonne chance à tous!

N’oublions pas qu’il est toujours possible de contribuer monétairement en faisant un don à la Croix Rouge.  






 Bienvenue aux nouveaux abonnés à ce Blogue!

Merci à Linda Tremblay et Pascal Gauthier pour vous être inscrit à ce site et  c’est avec un grand plaisir que je  déroule le tapis rouge pour vous accueillir sur le ‘blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean’. 


Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de cette publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez.

Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.  Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.

Pour faire changement avec tous les événements malheureux qui marque actuellement l’actualité ces jours-ci nous continuons à faire le suivi du départ des glaces du Lac Saint-Jean et malgré le fait que celui-ci n’a pas encore tardé, nous sommes impatients de voir le couvert de glace disparaître complètement de la surface du Lac.  J’irais même jusqu’à affirmer que ça sera bon pour le moral de tout le monde lorsque le Lac nous apparaîtra sous son visage estival. Vivement l’arrivée du beau temps!

Salutations et au plaisir de lire vos commentaires!






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.