mardi 2 février 2016

Le printemps 2016 sera-t-il hâtif ou tardif? ...2017? ...2018 ?

Depuis plus d'une quinzaine d'années, au Zoo Sauvage de Saint-Félicien, on organise cet événement de prédiction. 


En Amérique du Nord, le 2 février de chaque année le Jour de la Marmotte attire l’attention.  

Selon Météomédia, la croyance veut que le rongeur, tiré de son sommeil hivernal, sorte de son terrier. Si le ciel est couvert, elle ne verra pas son ombre et demeurera à l’extérieur, signe que l’hiver se terminera bientôt. Si, au contraire, le soleil brille, elle prendra peur en voyant son ombre et retournera se cacher sous terre, indiquant que l’hiver durera six semaines supplémentaires.

Au Lac Saint-Jean, une tradition nuancée s’est installée.  C’est une moufette, résidant au Zoo Sauvage de St-Félicien,  qui a été choisie pour LA prédiction. 
Depuis les débuts, c’est Ernest la moufette qui se prête au jeu.   
C’est un choix logique puisque une moufette peut naturellement sortir d’hibernation en hiver contrairement à une marmotte. Cependant Mme Christine Gagnon, biologiste au Zoo Sauvage de St-Félicien nous rappelle que cet événement tient du mythe plutôt que de la réalité malgré le fait que cette tradition se tient un peu partout avec différents animaux indépendamment des endroits.


En ce 2 février 2016, précisément à 11h, Ernest la moufette a prédit un printemps hâtif!



Voici les verdicts des marmottes en Amérique du Nord (2 février 2016):
La marmotte Phil, de la Pennsylvanie, a vu son ombre en sortant de son terrier. Même verdict du côté de Sam, la marmotte de la Nouvelle-Écosse et de Fred, la marmotte de la Gaspésie.
Seule la marmotte Willie, en Ontario, n’a pas vu son ombre, optant ainsi pour un printemps hâtif.  
La marmotte Willie et Ernest la mouffette sont donc en accord pour un printemps hâtif dans leur région respective.

Source : Météomédia
VIDÉO de l’événement 2 février 2016 :


😉 Fait cocasse : 


À souligner qu’hier, premier février 2016, nous avons vécu une tempête de neige qui nous a laissé de bonnes accumulations au sol, tandis que le 2 février, la météo a collaborée et nous vivons une journée très agréable côté température tandis que demain les météorologistes prévoient une autre tempête hivernale.  Alors, Ernest a eu la chance de pouvoir sortir de son hibernation au bon moment pendant la bonne journée, entre deux tempêtes de neige… tout ça pour le folklore et pour notre plaisir.


2017

Le 2 février 2017, Ernest la moufette du Zoo de Saint-Félicien a vu son ombre.

Cela signifie que le printemps sera tardif et qu’il reste encore six semaines d’hiver.


                                                                  

2018

Le 2 février 2018, Ernest la moufette du Zoo Sauvage de St-Félicien a vu son ombre.

Nous devrions donc avoir un printemps  TARDIF. 










Autres publications du BLOGUE des Bleuets du Lac St-Jean:


Jour de la moufette au Zoo Sauvage de St-Félicien : 2 février 2012



(liens cliquables)