samedi 16 janvier 2016

Raquette à neige, un sport pour tous!

Que ça soit comme mode de déplacement pour marcher sur des couches épaisses de neige molle ou pour pratiquer un sport d’hiver pour garder la forme, faire de la raquette est un sport populaire et accessible.  En raquette, il est possible de surmonter des obstacles infranchissables pour les skieurs de fond, comme par exemple les montées très abruptes.

 


Qu'il s'agisse d'une randonnée en raquette dans de vastes étendues, en forêt ou sur des lacs gelés, en montagne ou dans des sentiers balisés  des stations de sports d’hiver,  cette activité convient aux  adeptes de tous âges puisqu'il y a qu'à choisir un circuit qui convient à chacun.  Aucun apprentissage n’est nécessaire puisque si nous pouvons marcher nous pouvons faire de la raquette.


raquettes traditionnelles


Deux types de raquette à neige : 


1. Des raquettes de bois et babiche dites raquettes traditionnelles.

2. Des raquettes modernes faites de métal léger et une structure à base de polymère fondu, de plastique ou de matériaux composites résistants aux chocs.
raquette moderne




Les raquettes traditionnelles

Les raquettes traditionnelles de babiche sont utilisées depuis longtemps. Elles sont composées d’un cadre en bois léger et de babiche tressée auxquelles sont fixées des attaches en cuir. 

Pour utiliser les raquettes traditionnelles, il est  habituellement indiqué de chausser des pichous aussi appelés des "souliers sauvages" ou "souliers mous".  C’était à l’origine une chaussure d’hiver des  Amérindiens du Canada.  Le pichou était fait d'une pièce en cuir d'orignal, de caribou ou de boeuf. La pièce de cuir était habituellement cousue de façon grossière sur le dessus du pied et elle était refermée au moyen d’un lacet sur la jambe.  



 


En langue amérindienne, le mot pichou désigne le lynx du Canada.  


crédit photo: Gouvernement du Canada
Aujourd’hui utilisées pour les sports récréatifs par les randonneurs et les coureurs, les raquettes étaient jadis des outils indispensables à la survie des coureurs des bois pour la chasse du gibier et assurer les portages d’hiver en liaison avec le commerce des fourrures dans les régions recouvertes de neige abondante.  Les raquettes étaient utilisées par toutes les tribus d’Indiens vivant là où les hivers étaient enneigés et les formes de la raquette ont été définies par l’usage en fonction de la qualité de la neige, de la taille du marcheur…  L’utilisation des raquettes à neige  a grandement facilité la colonisation de l’Amérique du Nord. Encore aujourd'hui, certains priorisent les raquettes traditionnelles tandis  que d'autres recherchent  ces raquettes  pour la valeur artisanale liée à leur construction.

Les quatre types de raquettes traditionnelles :
·        
·         la queue de castor, utilisée sur les pistes et espaces découverts ;
·         la queue d'hirondelle, relevée à l'avant et effilée pour permettre de se déplacer rapidement sur terrain plat ;
·         le bout rond pour les pays montagneux et vallonnés ;
·         la patte d'ours, ronde et plate, pour les terrains boisés et accidentés.

Les matériaux utilisés :
La fabrication des raquettes traditionnelles est variable. Le bois de mélèze ou de bouleau se retrouve fréquemment pour l'armature, les lanières de cuir en peau de caribou, voire de phoque, d'ours et récemment de cheval.

Crédit photo: Club Plein Air Roberval

Actuellement, les raquettes qu’elles soient ‘traditionnelles’ ou ‘modernes’ constituent un équipement indispensable à l’usage des gardes forestiers et de tous ceux qui doivent se déplacer dans des secteurs inaccessibles aux véhicules motorisés en saison hivernale. Elles sont aussi pratiques pour les motoneigistes lors de leurs randonnées en forêt.


Quelle que soit la configuration, toutes les raquettes en bois sont qualifiées de traditionnelles et toutes les autres, dans d'autres matériaux, de modernes.

 Les raquettes dites modernes :

Caractéristiques : Le dessous d'une raquette moderne avec une fixation articulée et des pointes de métal pour l'adhérence dans les montées raides.
Les raquettes modernes, plus courtes et plus étroites que les anciennes raquettes en bois, facilitent la marche… fini l’allure de cowboy, les jambes écartées.
Toute chaussure peut être portée avec ces raquettes, même si des chaussures de randonnée sont préférées parmi les pratiquants pour le loisir (les coureurs préfèrent des chaussures de course).

Trois types de raquettes modernes :

·        Course (petite et légère ; non destinées à la randonnée) 
·        Loisir (un peu plus large ; pour des marches modérées de 5 à 8 km) ;
·        Alpinisme (la plus large ; pour des pentes raides, des longs parcours et le hors sentier).

À Pointe des Américains, Alma
Des accessoires optionnels :
Les raquetteurs utilisent souvent des bâtons de randonnée comme un accessoire destiné à les aider à s'équilibrer sur la neige. Il n'est cependant pas nécessaire d'en avoir.
Dans la neige profonde, les raquetteurs porteront souvent des guêtres pour empêcher la neige de rentrer dans leurs chaussures par le haut.




 Quelques SENTIERS de raquette :


À Alma :

Parc Régional des Grandes Rivières Dolbeau-Mistassini
Le Parc régional des Grandes-Rivières met en valeur les paysages associés aux rivières du Nord du Lac-Saint-Jean. Été comme hiver, un réseau de sentiers.

Parc de la Pointe des Pères, Dolbeau-Mistassini
Départ : au bureau d'accueil, refuge chauffé
Sentiers : en boucles, avec interprétation bilingue, balisés. 
Longueur : 5 km. 
Niveau : facile (5 km). 
Accès gratuit.
 
 
Mont Lac-Vert, Hébertville
 RAQUETTE (piste exclusive)
Niveau de difficulté : B1
Longueur totale : 7 km
Services : location d'équipement, boutique, école, restauration, réparation (garderie les fins de semaine et journées fériées).
Carte disponible à l'accueil du site.

Centre Vacances Nature – Auberge Éva, Lac-Bouchette
RAQUETTE (piste exclusive) 
Niveaux de difficulté : A1/B1 
Longueur totale : 2 km
Location de raquettes. 
Carte disponible à l'accueil du site. Hébergement et restauration sur place.


Club plein-air Roberval


Sentier de Raquette de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean
RAQUETTE (piste exclusive)
Niveau de difficulté : A5
Longueur totale : 11,4 km Service : restauration.
Carte disponible à l'hôtel de ville et à l'accueil du site.


Club Tobo-Ski, Saint-Félicien
RAQUETTE (piste exclusive)
Longueur totale : près de 30 km
Services : location d'équipement , restauration, boutiqueService également en anglais selon disponibilité.



Sources :
Wikipedia




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.