lundi 17 août 2015

Congélation des gourganes / Valeur nutritive / Soupe aux gourganes du LSJ



Congélation / 2 méthodes :


1)    On les écosse, on les place dans un sac à congélation et on congèle comme ça sans blanchir. (Pour l’utilisation dans une soupe, ne pas décongeler et placer les gourganes congelées directement dans le bouillon chaud et même marche à suivre qu’une soupe avec légumes frais)   - Personnellement, j’utilise cette méthode.


2)    Blanchir les gourganes dans l’eau bouillante pendant 3 minutes.  Ensuite, les plonger dans l’eau glacée pour arrêter la cuisson. Égoutter et  peler chaque gourgane (enlever l’enveloppe blanche).  Placer sur une tôle au congélateur quelques heures et ensuite placer les gourganes congelées dans un  sac à congélation et déposer de nouveau au congélateur.




Valeur nutritive :

La fève des marais, mieux connue sous le nom de gourgane, est une légumineuse qui jouit d’une grande popularité dans certaines régions du Québec comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean. On dit qu’elle est l’une des cultures les plus anciennes du monde. Sa richesse en protéines, en glucides (principalement en amidon) et en fibres ainsi que sa faible teneur en matières grasses en font un aliment particulièrement intéressant pour la santé.

Principes actifs et propriétés

Certaines études ont associé une consommation régulière de légumineuses à divers effets bénéfiques pour la santé tels qu’un meilleur contrôle du diabète, une diminution du risque de maladies cardiovasculaires et une diminution du risque de cancer colorectal. Ces bienfaits seraient en partie attribuables à divers composés présents dans les légumineuses tels que les fibres alimentaires. Les recommandations alimentaires américaines suggèrent d’ailleurs de consommer des légumineuses au moins quelques fois par semaine. Enfin, parmi les grandes recommandations de l’American Institute for Cancer Research pour la prévention du cancer, on conseille à la population de favoriser une alimentation composée majoritairement d’aliments végétaux en y incluant une variété de légumes et de fruits, de légumineuses et de produits céréaliers peu transformés.
Fibres alimentaires. Les légumineuses sont toutes de bonnes sources de fibres. Les fibres alimentaires, qui se trouvent seulement dans les produits végétaux, sont des substances qui ne sont pas digérées par l’organisme. De 11 % à 15 % des fibres contenues dans la fève des marais sont sous forme soluble, le reste des fibres étant insolubles. Rappelons qu’une alimentation riche en fibres solubles peut contribuer à normaliser les taux sanguins de cholestérol, de glucose et d'insuline, tandis qu’une alimentation riche en fibres insolubles aide à maintenir une fonction intestinale adéquate. À noter qu’il est recommandé de consommer 25 g de fibres par jour pour les femmes de 19 ans à 50 ans, et 38 g par jour pour les hommes du même groupe d’âge.
Protéines et effet antioxydant. La fève des marais contient une protéine particulière qui aurait des propriétés antioxydantes. Pour en arriver à cette conclusion, des chercheurs ont isolé une protéine hydrosoluble (soluble dans l’eau) provenant de la fève des marais et l’ont mise en contact avec des cellules en culture. Dans ce modèle in vitro, la protéine a entre autres induit une augmentation de l’activité d’un enzyme qui permet de diminuer les effets négatifs de l’oxydation sur les cellules, phénomène lié au processus de vieillissement. On sait que la cuisson de la fève peut affecter la qualité de la protéine, mais cet effet n’a malheureusement pas été évalué. Ces résultats préliminaires, bien que fort intéressants, ne permettent pas d’affirmer que la protéine de la fève des marais a un potentiel antioxydant chez l’humain. Davantage d’études sont nécessaires pour confirmer les données obtenues in vitro.
Protéines et effet sur les lipides sanguins. Tout comme le haricot de soya, la fève des marais pourrait améliorer le profil lipidique sanguin. C’est du moins ce que semblent démontrer les résultats de quelques études publiées sur le sujet. Jusqu’à présent, l’effet hypocholestérolémiant a davantage été documenté chez l’animal. Chez le rat, une étude a démontré que l’ajout de fève des marais à une diète favorisant l’élévation du cholestérol (diète riche en gras saturés) diminuait le cholestérol sanguin après seulement deux semaines de régime. D’autres auteurs ont également rapporté une diminution des taux de cholestérol chez des rats consommant une diète hypercholestérolémiante (favorisant l’élévation du cholestérol) contenant soit des fèves des marais, soit la protéine isolée de ces fèves. Les taux de cholestérol-HDL (« bon » cholestérol) sont demeurés inchangés, mais l’ajout de fève des marais à la diète a entraîné une diminution des taux de triglycérides sanguins, ce que n’a pas fait la protéine seule.
Les effets hypocholestérolémiants de la fève des marais pourraient s’expliquer en partie par le profil en acides aminés de sa protéine. Cette hypothèse a été avancée pour d’autres types de légumineuses. Des composés, tels que les fibres présentes dans la fève entière, pourraient aussi jouer un rôle dans la diminution du cholestérol. La fève des marais contient des fibres alimentaires tandis que l’isolat de protéines provenant de cette fève en est dépourvu. La fève entière a eu un effet plus marqué sur la diminution du cholestérol sanguin que la protéine seule.
Encore une fois, des études cliniques contrôlées devront être réalisées chez l’humain avant de pouvoir affirmer que la fève des marais permet de diminuer le cholestérol sanguin. Cependant, puisqu’il y a plusieurs avantages à recommander la consommation de légumineuses, dont une diminution du risque cardiovasculaire, la fève des marais a donc une place de choix dans le régime alimentaire des personnes ayant un taux élevé de cholestérol.
Maladie de Parkinson. Plusieurs personnes atteintes de la maladie de Parkinson et ayant des problèmes moteurs ont rapporté une amélioration de leurs symptômes après avoir mangé des fèves des marais. La fève des marais contient de la lévodopa(L–DOPA), une substance utilisée comme médicament dan s le traitement symptomatique de la maladie de Parkinson. Dans une étude, la consommation de 250 g de fève des marais cuites données sous forme de repas test à des sujets atteints de la maladie de Parkinson a apporté les mêmes bénéfices en ce qui concerne l’amélioration des performances motrices que la L–DOPA donnée en combinaison avec un autre médicament, le carbidopa. La consommation de fève des marais prolongerait la période « on » de la maladie et diminuerait la période « off ». La période « on » est le moment où le médicament agit sur la personne, tandis que la période « off » se traduit par le moment où le médicament n’est plus efficace. La fève des marais pourrait être une source complémentaire de lévodopa chez des patients atteints de la maladie de Parkinson, particulièrement chez ceux ayant des problèmes moteurs légers à modérés. Cependant, comme la concentration de lévodopa diffère d’une variété de fève à l’autre et en fonction du mode de préparation, la consommation de fève des marais ne peut remplacer le traitement médicamenteux traditionnel.





Crédit photo: Guillaume Roy

Sujet à l’étude
 
5 mai. 2015 par Guillaume Roy 
Effet de serre : la gourgane à la rescousse
Depuis quelques mois, les vaches laitières du Lac-Saint-Jean mangent des gourganes. Pour les producteurs laitiers, ce nouveau régime compte plusieurs avantages…
Depuis quelques mois, les vaches laitières du Lac-Saint-Jean mangent des gourganes. Pour les producteurs laitiers, ce nouveau régime compte plusieurs avantages : cultivée localement, la gourgane coûte moins cher que le soya, elle contient plus de protéines que le maïs, et les vaches qui en consomment donnent autant ou plus de lait.
Mais les vertus de la gourgane sont plus grandes encore. Selon des études que mène actuellement le centre de recherche Agrinova, à Alma, une alimentation à base de gourganes diminuerait la quantité de gaz à effet de serre émis par les vaches. Les tanins présents dans cette légumineuse réduiraient le méthane produit naturellement pendant la rumination.
En un an, une seule vache émet autant de gaz à effet de serre qu’une voiture qui parcourt 20 000 km.
Les résultats des études suscitent beaucoup d’intérêt chez les producteurs laitiers. Non seulement leurs vaches pourraient donner plus de lait, mais grâce à la diminution des gaz à effet de serre, ils pourront peut-être un jour vendre des crédits de carbone


Crédit photo: La fille de l'anse aux coques

Recettes de soupe aux gourganes

Plusieurs Jeannois cuisinent la soupe aux gourganes selon une recette familiale, il peut y avoir des petites variantes,  moi j’ai  la même que « La fille de l’anse aux coques »et j’utilise la gourgane fraîche ou congelée.  La voici :


Recette soupe aux gourganes de la Fille de l’anse aux coques :

Temps de préparation: 30 min

Cuisson: Aumoins 1 heure 
Portions: 6

Ingrédients

115 gr (1/4 lb) de lard salé entrelardé
1 oignon moyen haché
750 ml (3 tasses) de bouillon de poulet
750 (3 tasses) d’eau
2 carottes, tranchées en rondelles
1 branche de céleri tranchée
125 ml (1/2 tasse) d’orge perlé
375 ml (1 1/2 tasse) ou + de gourganes fraîches écossées
1 feuille de laurier
Herbes salées au goût
Sel et poivre
Préparation
1.
Dans une grande casserole, cuire le lard à feu moyen jusqu'à ce qu'il y ait environ 30 ml (2 c. à soupe) de gras fondu au fond de la casserole. Ajouter  l'oignon et faire dorer à feu vif. Saler et poivrer.
2.
Ajouter le bouillon, l'eau, les gourganes, les carottes, le céleri, l'orge, la feuille de laurier.  Porter à ébullition, couvrir partiellement et laisser mijoter  une heure ou plus,  jusqu'à ce que l'orge et les gourganes soient tendres.  Retirer le lard, enlever le gras et couper la viande en petits morceaux et les ajouter à la soupe.  Ajouter les herbes salées au goût.  Rectifier l'assaisonnement. Servir chaude.
  
Soupe aux gourganes du Lac-St-Jean
Provenance:
Marlène F., Lac-St-Jean, Québec

Portions:
Environ 10
http://www.boitearecettes.com/RECETTES/boite/soupe/images/barre_top.jpg
Ingrédients
  • 2,5 litres [10 tasses] d'eau
  • 2,5 mL [1/2 c. à thé] de gros sel
  • 1 mL [1/4 de c. à thé] de sarriette
  • 2,5 mL [1/2 c. à thé] d'herbes salées à soupe
  • 60 mL [1/4 de tasse] d'orge
  • 1 oignon moyen, émincé
  • 113 à 227 g [1/4 à 1/2 livre] de lard salé gras, coupé en gros morceaux
  • 680 à 900 g [1 1/2 à 2 livres] de gourganes fraîches ou congélées
  • Poivre, au goût
Préparation :
  • Mettre tous les ingrédients dans une grande casserole et amener à ébullition.
  • Baisser le feu, couvrir et laisser mijoter jusqu'à ce que les gourganes soient tendres, environ 2 à 3 heures.




Également publié sur le BLOGUE des Bleuets : 




jeudi 13 août 2015

Où et Quand cueillir des bleuets? / Message de Bienvenue


Où cueillir des bleuets? 

Nos bons bleuets sauvages peuvent être cueillis dans les secteurs forestiers… chacun connaît  "sa talle"  et  plusieurs cueilleurs préfèrent  se rendre dans une bleuetière pour faire leur réserve de petits fruits tandis que d’autres y achètent des bleuets frais cueillis du jour.

Si vous désirez vous rendre dans une bleuetière, en voici quelques unes :

- Bleuetière Des Privé à Sainte-Hedwidge-de-Roberval
- Bleuetières Senco, 1459 Boul. Sacré-Coeur, Saint-Félicien 679-1472
- Bleuetière touristique de Saint-Félicien (Luc tremblay) dans le rang Saint-Eusèbe.  
- Bleuetière coopérative Ticouapé de St-Méthode  418-679-3843
- Bleuetière touristique de Saint-François-de-Sales  418-238-6790
- Bleuetière coopérative de St-Léon (Labrecque) 418-481-2012
- Complexe touristique du bleuet (Labrecque) 418) 481-1777
- Bleuetière  Coopérative de Saint-Augustin 418-374-2257
- Bleuetière Fortin, St-Ludger-de- Milot  418-373-2538
- Bleuetière Co-op d'Albanel  418-279-5554
- Bleuetière Coopérative de Notre Dame de Lorette  418-276-1934
- Bleuetière Coopérative de St-Eugène 418-276-7759
- Bleuetière Coopérative d'Albanel 418-279-3183
- Bleuetière Ste-Marguerite-Marie (Dolbeau-Mistassini)
- Bleuetiere touristique, boulevard des Pères, Dolbeau-Mistassini
  418 276-7646
- Bleuets Fortin et fils, Dolbeau-Mistassini (418) 276-2726 / (418) 276-8611
- Bleuetière Girardville 418 258-3638
- Bleuetière Daniel Lavoie de Girardville 418-258-3857
- Bleuetière St-Thomas Didyme 418-274-6700
- Bleuetière coopérative de Ste-Jeanne-d'Arc 418-276-9188
- Bleuetière touristique du Musée Louis Hémon à Péribonka  418-374-
  2177
- Bleuetière 2000 inc. à l’Ascension 418-347-4723
- Bleuetière l’Ascension inc

(Il y a  d'autres bleuetières qui n'ont pas été mentionnées... les bureaux d'informations touristiques peuvent vous renseigner)







MISE À JOUR  2016:

Aller cueillir dans une 
bleuetière ou en forêt?

Dans la plupart des secteurs forestiers poussent des bleuets mais il faut prendre le temps de repérer les "talles" et sachant identifier les endroits où on est susceptibles d'en trouver et  en se rappelant que  les "bons spots" varient d'une année à l'autre. 

Plusieurs personnes disent "ne pas vouloir payer pour récolter leurs bleuets".... pourtant payer pour pouvoir cueillir sur une parcelle de bleuetière où vous êtes assurés de trouver de beaux bleuets bien mûrs, de compléter votre cueillette sans avoir à chercher en marchant dans la forêt après avoir probablement parcouru plusieurs kilomètres en voiture pour repérer un secteur propice... dans un cas comme dans l'autre, il n'y a rien de "totalement" gratuit.  Alors, moi je crois que c'est simplement une question de choix.

Pour économiser temps et essence en  s'assurant de faire une bonne cueillette en peu de temps, il y a plein de bleuetières qui offrent la possibilité de récolter des bleuets en toute quiétude. Plusieurs adresses sont mentionnées plus haut.

Si au contraire, vous désirez vous balader dans un secteur forestier et arrêter marcher pour rechercher les petits fruits, vous pourrez certainement faire de belles découvertes et en profiter pour faire un pique-nique et relaxer.

Si vous repérez des "talles de bleuets" le long de la route ou près  des lignes de transport d'électricité... toujours s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un terrain privé avant d'aller cueillir.

Bonne cueillette!




Période de la cueillette?
Les bleuets sont habituellement prêts à cueillir de la deuxième semaine du mois d’août à la mi-septembre, selon les endroits… la cueillette peut cependant être de plus longue durée selon les années.














Également publié sur le BLOGUE des Bleuets du Lac Saint-Jean :

La manne bleue   (lien cliquable)

















Bienvenue à la centième abonnée

au BLOGUE des Bleuets!


Mme Hélène Chabot, c’est avec un grand plaisir que je déroule le tapis rouge
pour vous.                       

Vous pouvez parcourir le contenu du blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez.

Un petit raccourci pratique: Après avoir pris connaissance d'un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des ‘’Bleuets du Lac Saint-Jean’’*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.

Vous pouvez également suivre les Bleuets du Lac St-Jean sur notre page facebook officielle pour plus d’actualité et des coups de cœur.

En vous souhaitant une belle visite virtuelle au Lac Saint-Jean.


Au revoir et au plaisir de vous lire! 






mardi 11 août 2015

Saint-Nazaire, le trait d’union entre le Lac Saint-Jean et le Saguenay.



Poursuivons notre Tour du Lac 
en faisant un arrêt à Saint-Nazaire.








Population : 2077 habitants (2014)         


Gentilé : Nazairois (oise)


Municipalité limitrophe entre le Saguenay et le Lac Saint-Jean. Centenaire depuis 2005, elle n'en demeure pas moins très jeune et dynamique. Son économie est très diversifiée. Plusieurs producteurs se côtoient, qu'ils s'agissent de production forestière, de boeuf, d'agneau, de porc, de fleurs ou encore de céréales, chacun y trouve son compte. De plus, c'est dans son sous-sol que l'on retrouve le plus beau granit noir, de type cambrien, son exportation étant reconnue mondialement. 





Parc du Centenaire de Saint Nazaire

 Quelques attraits et entreprises locales :
À l'Orée des Champs
















13 au 16 août 2015 

Saint Nazaire en fête 26-17 juillet 2015  

Carnaval d’hiver




À l’Orée des Champs, relais du terroir, table champêtre, salle réception