dimanche 22 septembre 2013

La pépinière de Normandin


Vue aérienne Pépinière de Normandin


À l’origine, soit en 1927, la pépinière agissait comme pépinière secondaire de repiquage dont les semis provenaient de pépinières principales; 266 000 plants de résineux étaient alors repiqués. C’est en 1972 que des plants sont directement ensemencés à la pépinière de Normandin. En 1984, la production en récipients débute. En 1996, une première livraison de peuplier hybride est effectuée.
 


Quelques caractéristiques 
de la pépinière de Normandin :

Emplacement
Située à mi-chemin entre Saint-Félicien et Normandin, en bordure de la route longeant la rivière Ashuapmushuan.


Superficie : 
265 hectares, dont 7 hectares pour la production de peuplier hybride, 22 hectares pour la production en récipients, 28 hectares cultivables et disponibles pour des besoins de production ultérieurs, 76 hectares en vergers à graines, plusieurs hectares pour des dispositifs de recherche et le reste est couvert de forêt naturelle.






Infrastructures
40 serres-tunnels non chauffées, 80 aires de culture, 3 secteurs avec structures d’ombrières (1 ha), 5 vergers à graines (semences), une vingtaine de bâtiments abrités, 3 stations de pompage.

De plus, on compte 26 km de chemin, 23 km de brise-vent, 2 bassins pour l’irrigation via un réseau de conduites de 38 km.


Ressources humaines : 
jusqu’à 125 personnes travaillent en période de pointe, dont 90 employés saisonniers, principalement des aides et des ouvriers sylvicoles.

Budget annuel :
 environ 2 millions $ annuellement, incluant des activités de production de semences, de services régionaux et de recherche.

Objectif de production annuelle :
 environ 16 millions de plants sont produits annuellement.

Types de production :
la production en récipients dans différents modèles (de 25 cm3 à 310 cm3) pour la culture des résineux de petite dimension (PPD), moyenne dimension (PMD) et forte dimension (PFD).
Une production de plants à racines nues (plants cultivés sur des plates-bandes au sol) pour la culture des peupliers hybrides.

Essences produites :
  • Résineux : épinette noire, épinette blanche, épinette de Norvège et pin gris. Occasionnellement du mélèze et du pin rouge.
  • Feuillus : Peuplier hybride
Clientèle : pour la région du Saguenay-Lac-St-Jean. Production pour les programmes d’aménagement forestier associés au Ministère (CAAF, agences en forêt privée, Mois de l’arbre).
Autres services : production de semences, collaboration avec des centres de recherche forestière, service d’entreposage de matériel régional et centre de transit de plants.






Ø  Site internet ville de Normandin en cliquant ICI.  










Également publié sur le Blogue des Bleuets:









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.