samedi 27 avril 2013

Bienvenue au 18ième abonné du Blogue des Bleuets!


Bienvenue au 18ième membre du Blogue des Bleuets!

C’est avec un grand plaisir que je déroule le tapis rouge pour  Michelines !
Madame, vous pouvez parcourir le contenu du blogue à votre convenance et vous pouvez marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des 217 billets publiés et laisser vos commentaires si vous le désirez.
Vous pouvez également suivre l’actualité  des Bleuets sur la page facebook des Bleuets du Lac St-Jean en suivant ce lien :
Au revoir et au plaisir de vous lire.

 
   
 
 
 

samedi 20 avril 2013

D'hier à aujourd'hui ....sur le site du Trou de la Fée de Desbiens














En 1920 et plus, c’était une centrale hydroélectrique.

Aujourd’hui , c’est site touristique et historique.

Spectaculaire et grandiose, le Parc de la caverne du « Trou de la Fée » est un vaste territoire en pleine nature dont les principaux attraits sont la caverne et le canyon de la rivière Métabetchouane.

Reconnu merveille naturelle, le parc de la caverne « Trou de la Fée », offre un environnement typique des plus beaux paysages du Québec.

 
Il faut se rappeler que le site touristique de la “Caverne du Trou de la Fée” était à l’origine une centrale hydro-électrique.  En 1920 on retrouvait une conduite similaire à celle qu’on peut voir maintenant, pour amener l’eau à la petite centrale hydroélectrique en aval de la chute Martine.
Rappelons qu’au départ, l’attrait principal du site était la fameuse Caverne du Trou de la Fée. Cependant, au fil des années et des visites, plusieurs éléments se sont ajoutés.

C’est donc dans le but d’attirer de nouveaux visiteurs et même d’en faire revenir, que l’on a déboursé quelque 1,5 million de dollars afin de créer de nouvelles installations audacieuses et inventives.  
En 1920, des hommes avec des chevaux ont construit des amenés d’eau et une centrale hydro-électrique afin de produire leur propre énergie.

En 1922, un barrage fut construit sur la chute Martine et la même année, une centrale hydroélectrique fut édifiée en aval du barrage. Le barrage était muni d’une chaufferie au charbon qui servait à contrôler la crue du printemps en dégelant les glaces qui s’accumulaient en bordure des écluses. D’ailleurs, un canal d’amenée d’eau reliait le barrage à la turbine, située dans la centrale. L’électricité produite (100 kilowatts l’heure) était transportée jusqu’à l’usine de la St. Raymond Paper Ltd, servant à alimenter des meuneries ainsi qu’une usine de filtration d’eau.

Plus tard, en 1942, la St. Raymond devient la seule propriétaire de la centrale.

 Les deux employés affectés à la centrale, habitaient avec leurs familles dans le bâtiment qui sert aujourd’hui de maison d’accueil au site.

Tout près de la vieille centrale, le parc de la caverne du Trou de la Fée, situé dans un canyon, offre des plus beaux paysages du Québec. Vous pouvez y découvrez la rivière Métabetchouane avec ses chûtes, ses cascades.  

Depuis 1967, plus rien n’a servi et les vestiges sont restés tandis que les amenés d’eau ont été laissés à l’abandon. On a donc décidé de respecter le même tracé de ces amenés en grossissant le diamètre et les visiteurs pourront maintenant vivre l’expérience de marcher à l’intérieur de ce parcours. Ils auront donc droit à des points de vue de la rivière qui leur étaient jusqu’ici inaccessibles.

Aujourd’hui reconnu merveille naturelle, le parc de la caverne « Trou de la Fée », offre un environnement typique des plus beaux paysages du Québec. Explorez le canyon. Profitez de la promenade de la conduite d’amenée d’eau et des passerelles accrochées aux de caps de roc. Découvrez la rivière Métabetchouane avec ses chûtes, ses cascades, les vestiges d’une centrale hydroélectrique datant des années 20 et la diversité de son couvert forestier. Au parc de la caverne, laissez-vous séduire par le panorama, charmé par nos chauves-souris en captivités et enchanté par le sentier de la coulée verte. Et vivez de belles sensations sur 350 mètres de tyroliennes à 50 mètres de hauteur.  Vous serez étonnés, éblouis et fascinés par les parcours de conception originale.
     




  


Centre d’histoire et d’archéologie de la Métabetchouane:
  



Parc de la Caverne du Trou de la Fée
http://www.cavernetroudelafee.ca/                            
                 





 






Sur le blogue des Bleuets, vous pourrez lire aussi:

http://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean


mardi 16 avril 2013

Départ des glaces du Lac 2013 ... suivi




Publié le 02 avril 2013
Départ des glaces du lac Saint-Jean
Les prédictions commencent

(Roberval) Guy Simard prédit que le lac Saint-Jean se libérera de ses glaces aux alentours du 8 mai. L'an dernier, il avait «calé» le 18 avril. 
«C'était une situation exceptionnelle. En 2012, on se souviendra qu'il a fait très chaud pendant la dernière semaine du mois de mars et la crue des eaux est arrivée plus hâtivement», mentionne celui qui survole l'immense plan d'eau chaque printemps depuis des lunes.
(photo: M. Guy Simard - - crédit photo Le Quotidien)
Hier matin, le site Internet de Rio Tinto Alcan indiquait que le niveau moyen observé du Piekouagami était de 4,01 pieds. Cette mesure tient compte des trois jauges situées à Saint-Henri-de-Taillon, Saint-Gédéon et Roberval.

«Lorsqu'il atteint un niveau de 10 pieds, c'est signe que ça s'en vient. Mais pour que le lac cale, ça prend du temps chaud et des précipitations. À l'heure actuelle, il doit y avoir encore de 20 à 24 pouces de glace par endroits et sa surface est encore recouverte de blanc. Je vais commencer à faire des survols tranquillement à partir de la semaine prochaine afin de surveiller l'évolution de la situation», souligne l'aviateur.

Pour que le lac soit décrété «calé», 70% de sa superficie doit être à l'eau claire. La date la plus précoce a été enregistrée le 14 avril 1945, mais selon les statistiques, en moyenne, les glaces disparaissent entre le 3 et le 10 mai.

«La tradition ne dément pas. Avec les années, j'ai remarqué que lorsque les glaces de la rivière Ashuapmushuan sont libérées à Saint-Félicien, celles du lac Saint-Jean le sont de sept à dix jours plus tard», pointe celui que les gens surnomment à la blague «le glaciologue du lac Saint-Jean».

Chez les Jeannois, on dit que «l'été peut arriver lorsque les glaces libèrent le lac de leur emprise hivernale et que le plan d'eau prisonnier de celles-ci agit comme une glacière géante pour les habitants des berges». Et pour d'autres, ce moment de l'année signifie que c'est le temps de sortir le BBQ.

Source   http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201304/02/01-4636999-les-predictions-commencent.php 


Mise  à  JouR
Voici  2  photos prises le 17 avril 2013 :

 













 suivi    21 avril 2013:


Voici une photo prise par Christian Taillon; Embouchure de la rivière Péribonka dégagée


Photo satellite 23 avril 2013:



Photo satellite 27 avril 2013:



   ►1 mai 2013 :
Selon le juge officiel Guy Simard, 20% du Lac est libre de glace.
(selon le site du  DÉPART DES GLACES où on retrouve l'histoire et les statistiques, le Lac est considéré  ‘callé’  lorsqu’il est libéré de ses glaces à 70%)

►Suivi   3 mai 2013:    Le lac est libéré de glace à 40%

►Suivi   5 mai 2013:    À 9 hres a.m., libéré de glace à 55%

►Suivi  5 mai 2013:    À 16.30hres p.m., libéré de glace à 60%



Pour plus d'informations sur le même sujet, voir publications antérieures:

mardi 9 avril 2013

Bienvenue au 17ième membre du blogue des Bleuets!


Bienvenue au 17ième abonné au blogue des Bleuets !

C’est avec un grand plaisir que je déroule le tapis rouge pour M. Alain .

Parcourez le contenu du blogue à votre convenance et vous pouvez marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des  214 billets publiés et laisser vos commentaires si vous le désirez.

Aurevoir et au plaisir de vous lire.


vendredi 5 avril 2013

La cyclotrottinette Kickbike …un sport pour tous!


« Venu de Finlande, ce nouveau sport se pratique au guidon d'une cyclotrottinette sportive l'été, et aussi pendant l'hiver  grâce à un vaste choix de trottinette des neiges . »



À l’origine, la trottinette des neiges a été conçue en Scandinavie pour combler des besoins de locomotion. Par la suite un Finlandais a amélioré le modèle de trottinette des neiges pour celui qui pouvait se déplacer plus rapidement. C’est justement ce passionné de trottinette qui a eu l’idée de la cyclotrottinette Kickbike pour s’entraîner pendant l’été dans le but d’améliorer sa performance hivernale.

La cyclotrottinette Kickbike est  munie d’une  grosse roue avant qui  permet un déplacement
Crédit photo  footbike.ca
sans coup et une bonne tenue de route.   La configuration du cadre de la cyclotrottinette est parfaite, ce qui fait qu’elle peut être bien dirigée même à des vitesses élevées.
La cyclotrottinette a initialement été conçue pour la compétition sportive et elle a eu l’occasion de faire ses preuves.

Avantages de la cyclotrottinette :
  • Un sport pour tous, autant pour les débutants que pour les plus expérimentés qui se préoccupent de leur condition physique.
  • Légère et rapide.
  • Fonctionnement simple, peu d’entretien et écologique.                                      
Source : quelques photos et  extraits de   www.trottinette.ca  et    www.footbike.ca 


Essayer la cyclotrottinette Kickbike, c’est l’adopter!
Écotourisme au Lac St-Jean (été comme hiver):  http://www.trottinette.ca/grand/ete/ecotourisme.html
Pour en savoir plus sur les cyclotrottinettes Kickbike ainsi que sur les trottinettes des neiges :  www.trottinette.ca
DISTRIBUTEUR Kickspark  au QUÉBEC
Conseiller aux ventes
info@trottinette.ca
Tel: +1 (418) 671-1037
LIVRAISON RAPIDE PARTOUT AU QUÉBEC

 




Démonstration cyclotrottinette (2 méthodes de changement de pied):





Trottinette de la mer….. une autre invention pour un sport nautique

 Vidéo  
  
Également publié sur le blogue des Bleuets du Lac St-Jean:

mardi 2 avril 2013

Surveiller le départ des glaces = Une tradition (édition 2013)
















Pour tout savoir sur la petite histoire de cette tradition :    http://departdesglaces.org  
Ce site répondra à la plupart des questions sur le sujet et vous indique également toutes les statistiques officielles compilées depuis 1916.  
L’année dernière, la date du départ des glaces était le 18 avril 2012.  
Vous avez deviné que plusieurs éléments contribuent à ce phénomène : la température clémente, la pluie, les vents… il est donc assez difficile, à chaque année, de prévoir la date exacte mais plusieurs se prêtent au jeu. 

Chacun  utilise ses points de repères, soit l’évolution d’une rivière ou l’apparence des glaces ou  encore simplement se fier à son intuition…cet exercice comporte un côté folklorique mais chose certaine, lorsque ce grand congélateur disparaît, on voit un réchauffement marquant de la température.  C’est peut être ce qui explique l’intérêt porté envers ce phénomène saisonnier.
Crédit photo Guylaine Gagnon


CONCOURS  DÉPART  DES  GLACES  DU  LAC  ST-JEAN

Édition 2013





Le concours du Départ des Glaces sur le Lac St-Jean qui est organisé par les stations Planète Radio du Lac Saint-Jean et a pour but de deviner la date du départ des glaces sur le Lac St-Jean.

Détails et règlements du concours ainsi que la liste des 48 prix qui seront offerts aux gagnants :    http://www.dolbeau-mistassini.planeteradio.ca/concours.php?id=1279 





Alors, pourquoi ne pas oser votre propre prédiction?
1.       Vous pouvez participer au Concours Officiel en suivant les règles sur planeteradio.ca http://www.dolbeaumistassini.planeteradio.ca/concours.php?id=1279
2. Vous pouvez aussi partagez votre prédiction juste pour le plaisir. (Dans l’espace Commentaire, ici juste en bas).
Et pourquoi ne pas choisir les deux options?







Également sur  le blogue des Bleuets :

http://lesbleuetsdulacst-jeanqc.blogspot.ca/2012/04/ca-y-est-le-lac-est-cale.html

http://lesbleuetsdulacst-jeanqc.blogspot.ca/2013/04/depart-des-glaces-du-lac-2013-suivi.html


lundi 1 avril 2013

Surprise!

Est-ce que vous avez consulté la page facebook des bleuets ?
 (https://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean )



Dans l’affirmative, vous y avez peut être lu une grande nouvelle ?… la primeur du jour ?… J



Et bien, j’espère que vous avez le sens de l’humour parce que vous venez tout juste de ‘courir le poisson d’avril’ J
   

Malheureusement le Lac St-Jean n’est pas encore libéré de ses glaces en ce printemps 2013 et ça serait très surprenant que ça se passe ces jours-ci, ce que j’ai écrit sur la page facebook à ce sujet n’était qu’une blague.
Cependant le blogue ainsi que la page facebook des Bleuets s’engage à faire le suivi des développements, au sujet du départ des glaces 2013,  lorsqu’elles voudront bien commencer à nous dévoiler l’eau qui se trouve sous le couvert glacé.
À suivre très bientôt!
 
Voici la preuve qu’il n’y a pas encore assez de poissons dans le Lac… il faut en capturer d’autres… J