mercredi 2 janvier 2013

La pêche blanche se pratique aussi au Lac Saint-Jean


crédit photo Lily Roberge
Quels poissons peut-on y pêcher?  Le doré, la ouananiche, la perchaude et la lotte……

C’est bien connu que la pêche blanche est  populaire  au Saguenay, n’oublions pas que la pêche dite ‘sous la glace’ se pratique aussi au Lac St-Jean.

Si vous cherchez un endroit où pêcher, vous retrouverez des regroupements de ‘cabanes à pêche’ aux endroits suivants :

·       Vauvert sur le Lac (secteur appelé le 5milles)
·        Péribonka en face du village et près de L’Ile Boulianne.
·       St-Henri de Taillon
·       St-Gédéon
·       Métabetchouan
·       Desbiens
·       Roberval
·       St-Prime
·       Mashteuiatsh
·       St-Thomas Didyme ( Lac à Jim)
·         Hébertville ( Lac Vert)

       D'autres sites offrent aussi la possibilité de pratiquer la pêche blanche dont à Métabetchouan et sur la rivière Petite Décharge à Alma.... informez-vous aux gens du Lac, ils sauront vous renseigner.
La pratique de la pêche blanche au Lac-Saint-Jean s'effectue à l'aide de brimbales, à l'extérieur, sous une bonne épaisseur de glace, ce qui caractérise la pêche blanche dans cette région.


Des lois et des quotas sont mis en place afin d'encadrer la pratique et d'en assurer la pérennité.

Avant d’aller pêcher, se procurer les permis exigés, s’informer des quotas et prévoir des vêtements chauds et s'assurer que l'épaisseur de glace est sécuritaire.

Plusieurs possibilités pour des excursions de pêche dans la région du Lac St-Jean et un  site, en autre, qui offre des  renseignements  et des forfaits: http://www.pecheblanche.net/index.html 

crédit photo Lily Roberge


La pêche à la lotte

Ce poisson fait partie de la même famille que la morue, les Gadidés. Il porte même le nom de morue d’eau douce.  Elle se rencontre dans les grandes rivières aux eaux froides et dans le fond des lacs.

Au fait, sais-tu comment pêcher ce poisson? La pêche blanche à la lotte se pratique de deux façons. Tu peux pêcher cette espèce au moyen de lignes dormantes dans les eaux du lac Saint-Jean. Comme son nom l’indique, ce type d’engin est laissé sans surveillance durant la nuit. Tu as droit à deux lignes garnies d’au plus 10 hameçons. Comme tu n’es pas là pour surveiller durant la nuit, tu installes des bornes de repère sur lesquelles tu fixes des étiquettes. Au moment d’acheter ton permis de pêche à la lotte, on te remettra ces étiquettes. Tu t’assures que le tout repose constamment au fond. Il n’y a pas de limite de prise.

La lotte se pêche aussi avec une brimbale ou à la dandinette dans tous les plans d’eau ouverts à la pêche blanche au Québec. Tu dois avoir en ta possession ton permis de pêche sportive régulier. Tu as droit d'utiliser de cinq à dix lignes selon la zone de pêche dans laquelle tu te trouves. Dans ce cas-ci, elle doit être sous surveillance constante et immédiate du pêcheur.

Un bon truc pour attirer la lotte avant de commencer à pêcher consiste à laisser tomber des macaronis cuits dans le trou! La lotte préfère les ménés, mais elle ne lève pas le nez sur un gros ver! Rappelle-toi que l’appât doit reposer sur le fond. Il faut laisser le temps à la lotte de s'enfuir avec la prise et de l’avaler. Ne ferre pas trop vite, elle aime prendre son temps avant d’avaler! RELAXE...

Il est interdit de vendre, d'acheter, de troquer ou d'offrir d'acheter de la lotte lorsqu'elle est prise à la pêche sportive au Québec. Après avoir pêché ce poisson, il faut le déguster. Sa chair est blanche, fine, floconneuse et son goût se rapproche de la morue. Mmm! La lotte s’apprête dans la poêle, et sa chair se détache facilement en lamelles pendant la cuisson. Lorsqu'elle est cuite à la vapeur ou pochée, la lotte aurait le goût et la texture du homard. C'est pourquoi on l'appelle parfois le homard d’eau douce.
Source : http://pleinderessources.gouv.qc.ca/chronique/capsule/pleins-feux-sur-peche-lotte-64.html





"Coutume héritée des Amérindiens, la pêche sous la glace (aussi appelée pêche blanche) se pratique un peu partout au Québec dès que la glace qui recouvre les lacs et les rivières est suffisamment épaisse. Pour contrer les effets du vent et pratiquer plus longtemps leur passe-temps, les pêcheurs s'installent dans de petites cabanes qui sont déplacées l'hiver sur le champ de glace. Ces cabanes, aménagées avec plus ou moins de confort, sont remisées l'été près des berges."


Une vidéo de Youtube, sur la pêche blanche au Lac St-Jean, disponible en cliquant ce lien:   


Bonne Pêche!  




Parmi les nombreux ‘spots de pêche’,  voici quelques bons endroits où vous pouvez vous procurer des forfaits intéressants :



Forfaits Pêche Blanche Chalets & Spa Lac St-Jean à Chambord http://chaletsetspa.com/forfaits



Forfaits Pêche Blanche Manoir Roberval, Lac St-Jean 



Pêche blanche  "A Doré le Lac "  - Nouveauté 2016/2017

http://www.adorelelac.com/peche-blanche


Pêche Blanche Lac St-Jean



Carrefour d’accueil Ilnu Mashteuiatsh
Téléphone : 418-275-7200
Télécopieur : 1-418.275-6048
Sans frais : 1-888.222-7922
Courriel : info@kuei.ca
Site internet :   www.kuei.ca  

Forfaits Pêche Blanche Vauvert sur le Lac (Dolbeau-Mistassini)

Téléphone   418-374-2746 / hors saison 418-276-6502 
Télécopieur  418 276-9394

info@sge.qc.ca
Site web  www.vauvertsurlelacsaintjean.com
Adresse  488, route Vauvert (Dolbeau-Mistassini) G8L 5W3


Forfaits Équinox Aventure

L’expert marine, Alma (forfait pêche blanche)
Téléphone : 418 480-7018 / 418 769-0364
Télécopieur : 418 769-1398
Courriel : lexpertmarine@hotmail.ca
Site internet   www.lexpertmarine.com

Pêche Blanche – location de cabane  Hébertville
Téléphone : 418 344-1302 poste 222
Courriel :
loisir@ville.hebertville.qc.ca
Site Internet : www.ville.hebertville.qc.ca
(Pêche blanche : 1 cabane.
Équipement par cabane : canne à pêche, attirails, bois de chauffage.
Espèces : éperlan arc-en-ciel, truite.
Pêche à la journée, guide sur demande, restauration.
Lieu d’exploitation : Lac Vert.)

Village sur Glace de Roberval
851, boulevard St-Joseph, Roberval (Québec) G8H 2L6
Téléphone : (418) 275-0202 poste 2213
ou le (418) 637-2036 (cellulaire)
Télécopieur : (418) 275-5031









Publié le 04 mars 2013 
La frénésie de la pêche blanche
Les «villages» se multiplient au Lac
(Vauvert) La frénésie de la pêche blanche gagne le Lac-Saint-Jean. Les «villages» se multiplient dont le plus populeux est celui du «5 milles» à Vauvert.
Au moins 50 cabanes sont regroupées à plus de 5 kilomètres de la rive de Vauvert et de l'embouchure de la rivière Péribonka. Depuis plusieurs années, une bande de passionnés passe une bonne partie de la semaine dans leur cabane à surveiller cinq lignes espérant prendre le doré.
C'est surtout la fin de semaine que ça grouille de monde, mais une dizaine de retraités taquinent le doré en plein coeur de semaine. «Je préfère venir la semaine, c'est plus tranquille. Je suis sûr que le va-et-vient dérange les poissons et ça mort moins», affirme Jean-Marc Gauthier qui pêche depuis dix ans dans le secteur.
Comme un pacha bien assis devant un trou brassant sa canne, Léon Desgagné a le sourire du pêcheur qui a toujours une bonne histoire à raconter. Son ami Raynald Gagnon surnommé le maire de Vauvert se vantait d'avoir sorti un doré 14 livres et 33 pouces de longueur. «Là, ça mort moins, c'est meilleur en janvier et en mars. J'en ai pris une de cinq livres la semaine passée», a raconté Léon Desgagné. Par contre, l'homme ne s'est pas vanté du petit doré d'à peine une livre qu'il avait péché le matin avant notre visite.
Seule Micheline Roy a réalisé une belle prise en ce mardi ensoleillé. Elle était fière de sa capture du matin, un beau doré de plus de 3 livres. Elle et son mari ont été les premiers à installer une cabane au large de Vauvert. «Ça doit faire 20 ans, je ne sais plus trop. Depuis, la gang a grossi. C'est vraiment une belle activité. On ne voit pas nos journées. Nous sommes au grand air. C'est très agréable. On vient à toutes les journées qu'il fait beau», mentionne-t-elle souriante. En moyenne, elle peut pêcher 5 dorés par jour.
Partout sur le site du «5 milles», c'est la bonne humeur, les assistants à la protection de la faune de la CLAP sont bien accueillis et les gens aiment discuter avec eux sur les règlements.
C'est le cas de Robert Veillette qui n'a pas hésité à nous laisser entrer dans sa cabane bien équipée. Il dispose d'un petit panneau solaire qui lui permet d'écouter la télé et d'avoir un peu d'électricité. Il a une large panoplie de cannes à pêche et d'hameçons. L'homme de Vauvert peut ainsi dépanner les personnes qui viennent au village. Sur les murs, les photos de ses plus belles prises dont un doré de 32 pouces de long.
Preuve que certains sont passionnés, Normand Minier de Sainte-Jeanne-d'Arc va pêcher son éperlan au printemps dans la rivière-aux-Rats. Il s'agit du secret pour attraper le doré en hiver selon lui. Celui d'épicerie ne serait pas aussi efficace.
On retrouve de petits villa ges comme celui de Vauvert à Mashteuiatsh, Desbiens et Saint-Henri-de-Taillon. Il y a aussi des itinérants qui préfèrent la lotte et parcourent le lac pour les meilleurs «spots».





Mise à jour 2014-2015


Étant donné l’épaisseur de glace, la pêche blanche a

 débuté à certains endroits  très tôt cette année, soit 

en décembre.
Vous êtes les bienvenus!





Mise à jour 2015-2016
Mise à jour  9 janvier 2016


Pour l'instant, plusieurs lacs et rivières tardent à offrir des conditions de glace sécuritaire pour les sports d'hiver.
Concernant la pêche blanche; avant de vous aventurer sur les cours d'eau, consultez les connaisseurs pour connaître les endroits sécuritaires pour pratiquer la pêche sur glace...  ils ont des cabanes installées où vous pouvez aller pêcher en toute quiétude.  Alors contactez  les spécialistes  qui vous offrent des forfaits avec ou sans guide... pourquoi prendre des risques?
(Coordonnées des spécialistes de la pêche blanche inscrites ci-haut).



2016-2017


Fin décembre 2016:  Quelques entreprises qui offrent des forfaits et location de cabanes pour la pêche blanche ont débuté leurs activités au Lac Saint-Jean. 

Consultez chacun des pourvoyeurs pour plus d'informations sur leurs offres de services. 
Plusieurs liens inscrits plus haut, dans cette publication.







https://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean


 

1 commentaire:

  1. Salut !
    C'est une pratique que je ne connais pas trop mais que j'avais déjà entendu parlé.

    J'espère pouvoir l'essayer un jour

    RépondreSupprimer

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.