Pages vues le mois dernier

jeudi 28 juin 2012

Le premier juillet / Fête du Canada


La fête du Canada (jour de la confédération) est célébrée le premier juillet.

Cette année auront lieu plusieurs spectacles sur la colline du Parlement à Ottawa qui seront télédiffusés dans tout le pays.




Les festivités auront lieu sur la colline du Parlement ainsi que dans les parcs et les rues du centre-ville d’Ottawa-Gatineau. Ne manquez surtout pas les cérémonies, les prestations musicales d’artistes de partout au pays et le feu d’artifice!  


Il y aura des célébrations nationales qui se tiendront également dans plusieurs régions du Québec ainsi que dans les autres provinces.

Canada

Jour férié et chômé, le premier juillet est aussi la journée des déménagements.  Dans la province de Québec la majorité des baux prennent fin le premier juillet c’est pourquoi plusieurs citoyens profitent du congé pour changer de domicile, c’est un phénomène social assez particulier.
Bon congé de la confédération!!! 

http://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean?ref=hlX"*




Tarte aux bleuets du Lac Saint-Jean


4 tasses de bleuets frais (ou congelés)
½ tasse sucre
¼ tasse de farine
Quelques gouttes de jus de citron
1 c. thé de beurre
Pâte brisée pour 2 abaisses     



·         Placer une abaisse dans une assiette à tarte, dans laquelle vous déposez les bleuets.
·         Mélanger le sucre et la farine.
·         Ajouter le mélange de sucre sur les bleuets.
·         Ajouter beurre coupé en noisettes et gouttes de jus de citron.
·         Recouvrir  de pâte préalablement perforée au milieu.
·         Badigeonner la pâte avec un peu de lait.
·         Cuire 10 minutes à 450’F et ensuite à 300’F pendant environ 30 minutes ou jusqu’à dorée.

mercredi 27 juin 2012

Au Zoo Sauvage de St-Félicien: Une alerte météo locale bien originale ET un nouvel univers pour les enfants.

Un rendez-vous pour ceux qui seront dans la région en fin de semaine .... Une surprenante tempête de neige dans l'habitat des ours blancs, pour samedi 30 juin prochain, au Zoo sauvage de Saint-Félicien.

Une alerte météo est en vigueur pour le samedi 30 juin dès 9 h dans le secteur de Saint-Félicien, et plus précisément au Zoo sauvage, alors qu’on annonce une spectaculaire chute de neige dans l’habitat des ours blancs.

Soucieux du bonheur de ses majestueux ours blancs, le Zoo sauvage de Saint-Félicien défie dame nature cette année encore, afin de leur offrir un cadeau d’une valeur inégalée. Malgré la température estivale ressentie par les visiteurs qui seront présents, les ours blancs auront le privilège d’avoir plusieurs tonnes de neige dans leur habitat. Cet événement organisé pour une deuxième année consécutive permettra aux visiteurs présents d’être témoins d’un spectacle des plus inusité, puisque ce n’est pas tout le monde qui a la chance de voir des ours blancs jouer dans la neige en plein été. De plus, étant donné l’importance de l’accumulation, la neige restera en place durant plusieurs jours malgré la chaleur.

Afin d’assurer la réussite de cet événement tant attendu, le Zoo sauvage de Saint-Félicien a, depuis le mois de mars, réussi à conserver une énorme quantité de neige bien à l’abri sous une toile protectrice et du bran de scie, afin d’isoler la neige et de ralentir sa fonte. Le 30 juin au matin, des dizaines de voyages de camions transporteront la neige pour l’événement. Celle-ci sera ensuite lancée dans l’habitat des ours blancs à l’aide d’une souffleuse mécanique. À leur sortie de l’habitat de nuit, à 9 h, ceux-ci auront la surprise de leur vie en découvrant leur habitat enseveli sous un gigantesque amoncellement de neige, des heures de plaisirs pour les ours blancs, mais aussi pour les visiteurs de les voir explorer cette nouveauté. Nul ne veut manquer cet événement où enfants comme adultes seront certainement éblouis par cette ambiance hivernale en plein mois de juin.
source:  http://www.zoosauvage.org/article_ete_fr.php?id_article=320


Nouvelles / L'univers des enfants remis à neuf

L’univers des enfants renaît sous un nouveau jour au Zoo sauvage de Saint-Félicien
Saint-Félicien, le 12 juin 2012 — La 52e saison du Zoo sauvage de Saint-Félicien s’annonce inoubliable alors que plusieurs nouveautés attendent les visiteurs et présente aujourd’hui à toute sa clientèle, le nouveau visage de l’univers des enfants. On se rappellera que le 21 mars dernier, cette zone a été ravagée par une importante crue des eaux, d’ailleurs des cicatrices sont toujours visibles sur plusieurs arbres. Le Zoo sauvage de Saint-Félicien a donc pu reconstruire, dans un temps record, avec l’appui, dès les premières heures du sinistre, d’Impact assurance qui ont su contribuer à la reconstruction, mais aussi de tous nos employés et des entrepreneurs qui ont fait un travail d’excellence pour en arriver à ce que nous voyons aujourd’hui. Ces travaux ont permis d’ajouter plusieurs améliorations que les visiteurs auront le plaisir de découvrir au courant de l ’été. Les coûts de réalisations de ces travaux atteignent la somme de plus d’un million de dollars.Le jardin des enfants est maintenant muni d’un plus grand nombre de jeux d’eau représentants divers animaux du Zoo, d’autres jeux d’eau, dernier cri, seront installés d'ici le 24 juin prochain. Les familles pourront venir y faire une pause rafraîchissement avant de poursuivre leur parcours à travers le Zoo. Le labyrinthe métamorphosé sera livré d’ici quelques jours. La crémerie, l’habitat des ouaouarons et les vivariums ont été entièrement renouvelés. Attenante au jardin des enfants, l’étable a été rebâtie et agrandie, le silo déplacé et réaménagé. Dans ce secteur, des changements forts intéressants ont été effectués, dont les passerelles suspendues, et un labyrinthe entièrement repensé. Enfin, la presque totalité, des animaux ont recouvré leurs habitats avec les nouveaux pensionnaires, dont la vache Dexter, plus petite race bovine d’origine britannique réputée pour sa rusticité, avec son petit veau, l'alpaga et bien d’autres comme un cochon vietnamien nommé Pogo; sociable et futée, cette future vedette de la petite ferme saura charmer nos visiteurs. Les nouveaux arrivés ont maintenant fait connaissance et tiennent compagnie aux autres animaux de la petite ferme, dont Juliette, la jeune chèvre qui a été miraculeusement sauvée des glaces de l’embâcle. Les visiteurs auront la chance de la rencontrer et de prendre de ses nouvelles, alors que celle-ci a intégré son tout nouvel hSaint-Félicien, le 12 juin 2012 — La 52e saison du Zoo sauvage de Saint-Félicien s’annonce inoubliable alors que plusieurs nouveautés attendent les visiteurs et présente aujourd’hui à toute sa clientèle, le nouveau visage de l’univers des enfants.



On se rappellera que le 21 mars dernier, cette zone a été ravagée par une importante crue des eaux, d’ailleurs des cicatrices sont toujours visibles sur plusieurs arbres. Le Zoo sauvage de Saint-Félicien a donc pu reconstruire, dans un temps record, avec l’appui, dès les premières heures du sinistre, d’Impact assurance qui ont su contribuer à la reconstruction, mais aussi de tous nos employés et des entrepreneurs qui ont fait un travail d’excellence pour en arriver à ce que nous voyons aujourd’hui. Ces travaux ont permis d’ajouter plusieurs améliorations que les visiteurs auront le plaisir de découvrir au courant de l ’été. Les coûts de réalisations de ces travaux atteignent la somme de plus d’un million de dollars.
Le jardin des enfants est maintenant muni d’un plus grand nombre de jeux d’eau représentants divers animaux du Zoo, d’autres jeux d’eau, dernier cri, seront installés d'ici le 24 juin prochain. Les familles pourront venir y faire une pause rafraîchissement avant de poursuivre leur parcours à travers le Zoo. Le labyrinthe métamorphosé sera livré d’ici quelques jours. La crémerie, l’habitat des ouaouarons et les vivariums ont été entièrement renouvelés.
Attenante au jardin des enfants, l’étable a été rebâtie et agrandie, le silo déplacé et réaménagé. Dans ce secteur, des changements forts intéressants ont été effectués, dont les passerelles suspendues, et un labyrinthe entièrement repensé. Enfin, la presque totalité, des animaux ont recouvré leurs habitats avec les nouveaux pensionnaires, dont la vache Dexter, plus petite race bovine d’origine britannique réputée pour sa rusticité, avec son petit veau, l'alpaga et bien d’autres comme un cochon vietnamien nommé Pogo; sociable et futée, cette future vedette de la petite ferme saura charmer nos visiteurs.
Les nouveaux arrivés ont maintenant fait connaissance et tiennent compagnie aux autres animaux de la petite ferme, dont Juliette, la jeune chèvre qui a été miraculeusement sauvée des glaces de l’embâcle. Les visiteurs auront la chance de la rencontrer et de prendre de ses nouvelles, alors que celle-ci a intégré son tout nouvel habitat.  

Source: http://www.zoosauvage.org/article_ete_fr.php?id_article=318
 



Pour consulter des billets publiés antérieurement sur le Zoo sauvage de St-Félicien, suivre les liens :







http://lesbleuetsdulacst-jeanqc.blogspot.ca/2012/01/au-zoo-sauvage-de-st-felicien-on.html






 http://lesbleuetsdulacst-jeanqc.blogspot.ca/2012/06/encore-des-nouveaux-nes-au-zoo-sauvage.html

Véloroute des bleuets / les forfaits


Plusieurs forfaits sont à votre disposition, en voici quelques uns : 

ü  www.equinoxaventure.ca    pour des forfaits de 2 à 6 jours.

ü   cathie@voyagesaglac.com (Voyage Vasco) forfaits de 4 et de 6 jours.

ü  http://www.hoteluniversel.com (Hotel Universel)

ü  Les 5 randonnées populaires.

ü  Vélo-tour  FADOQ 


Plus de renseignements tels que cartes, distances,navette des bagages, hébergement, etc…

http://www.veloroute-bleuets.qc.ca/  

à Val Jalbert

D’autres billets publiés sur le Blogue des Bleuets concernant la Véloroute: 
 








 

Vous pouvez suivre « Les Bleuets du Lac St-Jean » sur la page Facebook
https://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean
C'est juste ici bas que vous trouverez
l'espace pour ajouter votre 'réaction',
vos commentaires et vos questions.
Merci pour votre visite!


  

lundi 25 juin 2012

Alma, la cité de l’hospitalité


Fontaine de la Petite Décharge à Alma


Un arrêt à Alma


Alma est la plus grande ville du Lac Saint-Jean avec une agglomération dénombrée à 33,018 habitants.

Les gens qui habitent Alma sont des Almatois et de Almatoises.

‘Alma est située à l'est du lac Saint-Jean à sa décharge. Les eaux du lac de plus de 30 km de diamètre se divisent en 2 rivières qui traversent la ville selon un axe ouest-est, la Petite Décharge (celle-ci se subdivise en deux dans le milieu de la ville pour former l'île sainte-Anne) et la Grande Décharge. Les deux rivières se rejoignent à l'est de la ville pour former la rivière Saguenay. Le secteur urbanisé se retrouve principalement sur les rives à l'aval de la Petite-Décharge, ainsi que sur la rive nord de la Grande Décharge.’ ( Source : Wikipedia)


Sites et attraits touristiques


PARC THÉMATIQUE l'Odyssée des Bâtisseurs !
Venez découvrir comment l'eau a participé à la croissance de notre région, le Lac-Saint-Jean, et à son virage vers la grande industrie. Expositions, animations, spectacle 360º dans un château d’eau et bien plus encore !
Site internet :  http://www.odysseedesbatisseurs.com/  



Traverse de la Grande Décharge pour cyclistes
·         La Véloroute des bleuets :  

Site internet :    http://www.veloroute-bleuets.qc.ca/








·         La Dam-en-terre

Hébergement dans des chalets et des condos.  Terrain de camping.

Site de villégiature  situé en plein cœur de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Bateau la Tournée
À seulement 6 kilomètres du centre-ville d’Alma, une municipalité de plus de 30,000 habitants et à moins d’une heure de la majorité des attraits, le Complexe touristique Dam-en-Terre vous invite à un rendez-vous avec la nature. 

Croisière, théâtre d’été, plage de sable fin, pataugeoire chauffée, marina, mini-golf, kayak, pédalo, canot, piste cyclable, tennis, parc à planche, patinage, glissade, géocaching, piste d'hébertisme, activités hivernales, construction de neige, sentier de glace, ski de fond, raquettes, etc.

Tout a été pensé pour faire de votre séjour un moment inoubliable….À vous de jouer...!

Site internet :    http://www.damenterre.qc.ca/   




Festivals et autres évènements


Rue Sacré Coeur (entre 1920 et1933)

Rue Sacré Coeur (années 2000)                   


Usine de Riverbend (1932)

 

 

Maison du quartier Riverbend

 

 

 

  

 

 

Développement industriel


Alma doit son développement rapide au début du vingtième siècle à l'industrie des pâtes et papiers (Price Brothers and Company, aujourd'hui Produits forestiers Résolu) et à la fabrication de l'aluminium (Rio Tinto Alcan).

Alma n'est pas qu'une ville industrielle. Elle est aussi une ville de services institutionnels et commerciaux, chef-lieu d'un comté MRC agricole et forestier regroupant plusieurs municipalités regroupant 52 000 habitants. Elle dessert avec entre autres, son aéroport, son centre hospitalier, son palais de justice, ses bureaux gouvernementaux et ses commerces, toute la population de la MRC. Cependant, il ne faut pas sous-estimer l'importance des municipalités environnantes. Celles-ci sont capitales pour le maintien de son équilibre économique; ils cohabitent en interdépendance.

Terrasses des Cascades à Alma

Zones commerciales


La ville d'Alma se compose de quatre principales zones commerciales. Le centre-ville, le centre Alma, le secteur de l'avenue du Pont Sud comprenant les Galeries Lac-Saint-Jean ainsi que la Place St-Luc et finalement la zone pour les commerces à moyennes et grandes surfaces.



Barrage hydroélectrique Île Maligne – Grande Décharge à Alma




Centre d’excellence des drones à Alma

Mise à jour le vendredi 4 mai 2012
"Alma : le Centre d'excellence des drones ouvre ses portes"
                                                                                                          
Depuis mars, le Centre d'excellence des drones (CED) fait voler un appareil sans pilote dans le ciel d'Alma. La technologie n'est pas nouvelle, mais le CED souhaite développer le secteur civil de l'industrie.




Les pilotes, bien installés dans un bâtiment sur la terre ferme, contrôlent le Miskam, un avion sans pilote.

Christian Larouche explique que des antennes sont installées sur le toit pour guider le drone. « Du poste de pilotage, on envoie un signal à l'avion, ajoute-t-il. L'avion a les mêmes antennes, donc les récepteurs avec des ordinateurs de bord reçoivent l'information du pilote et l'avion, c'est de cette façon-là qu'il est piloté. »

L'appareil, qui appartient à la compagnie israélienne Aeronautics, effectue deux à trois vols par semaine depuis le mois de mars.

Pour l'instant, il doit demeurer dans un périmètre assez restreint autour de l'aéroport d'Alma. Deux pilotes le commandent presque de la même façon qu'ils le feraient pour un avion normal.

Le Centre d'excellence des drones invite les compagnies à venir faire des recherches à Alma dans le but de développer des technologies pour maximiser l'utilisation des drones dans le domaine civil, plutôt que militaire.

Par exemple, le Miskam est présentement doté d'un capteur infrarouge qui détecte les variations de température.

Cet outil devrait être utile cet été pour aider la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) à détecter les incendies de forêt.

Le responsable de la recherche et du développement au CED, Marc Moffat, affirme que les possibilités offertes par les drones sont presque infinies.

« Les services, que ce soit l'agriculture, que ce soit l'hydroélectrique, la foresterie ou quoi que ce soit, il y a plusieurs domaines qui pourraient utiliser l'information fournie par les drones », croit M. Moffat.

Pour le directeur général de l'aéroport, il ne fait aucun doute que l'avenir de l'aviation passe par l'utilisation des appareils sans pilote.

Son homologue de l'aéroport d'Alma, et directeur général du CED, Nicol Minier, abonde dans le même sens.

« C'est un secteur qui est évidemment en développement, dit-il. On parle de plusieurs millions de dollars d'investissement et de développement dans le milieu des affaires qui va se faire d'ici 2018. »

En plus des activités du Centre d'excellence des drones, l'aéroport d'Alma aimerait développer, dans le futur, une école de pilotage pour ce type d'avion.


Site internet ville d’Alma:   http://www.ville.alma.qc.ca/                                                  
Site Tourisme Alma:   http://www.tourismealma.com/