lundi 2 juillet 2012

Le temps des bleuets s'en vient...

 
                   Vidéo Les Bleuets du Lac St-Jean (Émission l'Épicerie 2008)
C’est à quelle période ‘le temps des bleuets’ au Lac Saint-Jean?       
La cueillette des bleuets s’étend habituellement de la mi-juillet ou fin-juillet ….jusqu’en septembre.
Le temps des bleuets 
Nutrition
Par
Isabelle Huot | Lundi 1 août 2011
Le bleuet vient d'arriver sur nos étals de marché (1 août 2011). L'abondance règne et c'est le moment idéal pour en profiter. Savoureux et sucré à souhait, le bleuet regorge de bienfaits nutritionnels. Selon le Guide alimentaire canadien, 125 ml de bleuets équivaut à une portion de fruits et légumes et fournit 43 calories, 11g de glucides, 1g de protéines et 68 mg de potassium. (extrait d’un article publié le 1 août 2011)

Sauvage ou cultivé?
Le bleuet compte parmi les fruits les plus riches en antioxydants. Le bleuet sauvage, en l'occurrence celui du Canada, plus petit et plus volumineux que le bleuet cultivé, se retrouve en haut de la liste des aliments contenant le plus d'antioxydants. C'est lui qui a la capacité antioxydante par portion la plus haute comparativement à plus d'une vingtaine de fruits comme la canneberge, les framboises, les mûres et le bleuet cultivé. C'est en partie grâce aux pigments anthocyanes (molécules faisant partie de la famille des flavonoïdes) retrouvés en abondance dans la peau des bleuets, que ce petit fruit affiche un si haut potentiel. La consommation régulière de bleuets, surtout sauvage, réduirait le risque de maladies cardiovasculaires et de cancer.
Les anthocyanes comportent aussi d'autres avantages. Ils auraient un effet bénéfique en ralentissant les effets du vieillissement, particulièrement sur le plan de la mémoire et de la motricité. De plus, des études démontrent que le bleuet, comme la canneberge, est un composant unique efficace pour le traitement et la prévention des infections urinaires. Les proanthocyanidines, une autre classe d'antioxydants retrouvés dans les bleuets, pourraient empêcher les bactéries infectieuses d'adhérer à la paroi des voies urinaires et ainsi prévenir les infections urinaires. Les bleuets amélioreraient aussi la vision nocturne et réduiraient la fatigue oculaire.
Depuis 2001, le Canada est le plus grand producteur mondial de bleuets sauvages. La culture de bleuets sauvages s'effectue principalement en Nouvelle Écosse, au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve et à l'île de Prince-Édouard. Au Québec, c'est au Saguenay- Lac Saint-Jean que l'on trouve la plus grande concentration de bleuets qui compte pour 89% de la superficie québécoise. On compte aujourd'hui plus de 300 producteurs de bleuets sauvages au Québec. Le bleuet sauvage est exporté dans plus de 24 pays dont les États-Unis, le Japon et l'Allemagne.
Le bleuet cultivé ou bleuet en corymbe
Il tire son origine d'une variété de bleuets sauvages. Dans les années 1930-1940, des chercheurs américains (Elizabeth White, Frederick Coville, George Darrow) ont sélectionné les plants les plus vigoureux, puis par hybridation ont créé des variétés qui donnent des fruits plus gros, plus sucrés, plus résistants; depuis lors les recherches se poursuivent pour trouver des variétés mieux adaptées à nos climats. Le terme corymbe, du grec korumbos (bouquet), désigne la position que prennent les fleurs et qui donne des grappes de fruits lesquels, contrairement aux raisins, ne mûrissent pas tous en même temps.
Au Québec, quoique quelques producteurs du sud-ouest de la province le cultivent depuis au moins 40 ans, ce n'est que dernièrement que cette culture a pris son essor. À l'heure actuelle, on compterait 300 entreprises engagées dans la production de bleuets en corymbe dont une quarantaine dans la Vallée du Haut-St-Laurent
AUTOCUEILLETTE    ET    FESTIVAL

Un festival haut en couleur
Du  Premier au 5 août prochain se déroulera la 52e édition du Festival du Bleuet à Dolbeau-Mistassini, capitale mondiale du bleuet. Démonstrations culinaires, découvertes de produits du terroir et spectacle d'envergure sont au menu !
 
Auto-cueillette au Royaume du bleuet
Au Saguenay-Lac Saint Jean, l'auto-cueillette compte parmi les activités familiales les plus appréciées. De nombreuses bleuetières sont ouvertes au public. La saison peut durer environ 6 semaines.
Pour découvrir les sites d'auto-cueillette, visitez le site du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec : www.spbq.ca

DES PRODUITS À DÉCOUVRIR : les produits dérivés du bleuet 
Produit démaquillant aux bleuets Klorane

Sirop aux  bleuets Magie des Sous Bois.






Si les bleuets frais sont un pur délice, plusieurs produits dérivés constituent des découvertes alléchantes:
  • Quoi ?   Pâte de bleuets sauvages
  • Qui l'a fait : Délices du Lac
  • Ingrédients : Bleuets sauvages, sucre, glucose, acide citrique. Aucun colorant ni arôme artificiel.
  • Comment le déguster : On la déguste comme confiserie.
  • Où le trouver : Dans les kiosques touristiques de la région + Au Marché des saveurs, marché Jean-Talon (pour les autres points de vente, consultez le site internet.)
  • Site web : www.delicesdulac.com
  • Quoi ?   Confiture de bleuets sauvages
  • Qui l'a fait : Délice du Lac
  • Ingrédients : Bleuets sauvages biologiques, sucre de canne biologique, jus de citron frais, pectine.
  • Comment le déguster : À mélanger dans du yogourt ou simplement sur des rôties au petit déjeuner.
  • Où le trouver ?  Dans les kiosques touristiques de la région + Au Marché des saveurs, marché Jean-Talon (pour les autres points de vente, consultez le site internet.)
  • Site web : www.delicesdulac.com
  • Quoi ?  Jus de bleuets sauvages
  • Qui l'a fait : L'Effet Bleu 
  • Ingrédients : bleuets sauvages
  • Comment le déguster : À boire tel quel ou mélanger à du jus de fruits.
  • Où le trouver ?  Dans les kiosques touristiques de la région + Au Marché des saveurs, marché Jean-Talon et bientôt dans tous les marchés Métro du Québec.
  • Sur internet : www.optibleu.com
  • Quoi ?  Jus de bleuets sauvages
  • Qui l'a fait : Bleu d'ici
  • Ingrédients : 100% bleuets sauvages
  • Comment le déguster : À boire tel quel ou mélanger aux smoothies, vin blanc, eau pétillante, etc.
  • Où le trouver : Dans les kiosques touristiques de la région + Au Marché des saveurs, marché Jean-Talon, plusieurs fruiteries et bientôt dans tous les marchés IGA du Québec. (pour les autres points de vente, consultez le site internet.)
  • Sur internet : www.bleudici.ca
  • Quoi ?  Bâtonnets glacés au jus de bleuets pur
  • Qui l'a fait : L'Effet Bleu
  • Ingrédients : Jus de bleuets sauvages pur, sucre naturel.
  • Comment le déguster : Comme une friandise glacée.
  • Où le trouver ? Au Produits Du Terroir sur la Pointe des Pères à Dolbeau-Mistassini (au Lac-St-Jean) et comme c'est un nouveau produit, consulter le site internet pour avoir ultérieurement d'autres points de vente ou communiquer avec les propriétaires.
  • Sur internet : www.optibleu.com
  • Quoi ?   Beurre de bleuets sauvages (sans sucre ajouté)
  • Qui l'a fait ?  La Magie du Sous-Bois  
  • Ingrédients : Bleuets sauvages, pommes, jus de bleuets.
  • Comment le déguster : En tartinade, avec du fromage à la crème ou à pâte molle, avec le gâteau au fromage ou simplement sur des rôties au petit déjeuner.
  • Où le trouver ?  Au kiosque d'Alma Fruits, marché Jean-Talon ainsi que dans certains Loblaws, Métro, Provigo et IGA Ménard. (plus d’infos sur le site internet)
  • Sur internet : www.magiedusousbois.com
  • Quoi : Bleuets sauvages enrobés de chocolat
  • Qui l'a fait :?   Chocolaterie des Pères Trappistes
  • Ingrédients : Bleuets cueillis à la main frais jour, enrobé de chocolat noir principalement.
  • Comment le déguster : On les déguste comme confiserie.
  • Où le trouver : Aux produits du Terroir sur la pointe des Pères à Dolbeau-Mistassini, Jean Coutu de Dolbeau-Mistassini, À la Fromagerie Hamel, marché Jean-Talon.  (plus de détails sur le site internet)
  • Sur internet : www.chocolateriedestrappistes.com/
  • Quoi ?   Vin gazéifié de bleuets (À la bleue fontaine),  Apéritif de bleuets (Apéribleu) et  liqueur de bleuets (Le Rêve bleu)
  • Qui l'a fait ?   Le Rêve Bleu de St-Damase
  • Comment le déguster : Selon l'alcool, froid en apéro, en kir, ou en digestif.
  • Où le trouver : À la ferme, dans différents festivals et marchés publics, entre 13$ et 22$.
  • Sur internet : www.lerevebleu.ca
  • Quoi ?   Vinaigre balsamique aux bleuets
  • Qui l'a fait ?   Érablière bleuetière Au fin Délices
  • Ingrédients : Bleuets, vinaigre balsamique, zeste de lime et canelle.
  • Comment le déguster : Pour les vinaigrettes et marinade
  • Où le trouver : Nos produits sont disponibles au Marché de Rigaud, au Marché de Coteau-du-lac, en ligne et sur appel à la ferme (6$)
  • Sur internet : www.aufindelice.ca

Des produits de la Maison du Bleuet 
Prévisions pour la récolte 2012 :
Madame météo, souvent imprévisible, a des répercussions importantes sur la récolte des bleuets comme pour tous les autres petits fruits.  À mon avis, la saison s’annonce bien étant donné le printemps hâtif que nous avons vécu et l’absence de gel dans la plupart des secteurs.  Nos bleuets ont besoin d’une alternance de soleil et de pluie et si dame nature contribue nous devrions avoir une très bonne récolte cette année et elle commencera peut être plus tôt que d’habitude…. à suivre.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.