mardi 23 août 2011

Val –Jalbert, le village fantôme (Chambord)







Val-Jalbert 

Un site historique,


 touristique 

et La Chute Ouiatchouan, 

plus haute que celles du Niagara, à Chambord.






En raison des pluies abondantes de ces dernières semaines, en ce 26 août 2011, la Chute de Val -Jalbert prend des proportions impressionnantes :  
45m cubes/seconde soit 6 fois plus que son débit normal observé.  
La Voici :


¨ À Val-Jalbert, vous serez plongés au cœur des années 20, dans un authentique village de compagnie qui compte une quarantaine de bâtiments d’origine. Le couvent-école, le magasin général et le moulin de pulpe regorgent de secrets qui vous seront racontés par une foule de colorés personnages. Ici, l’histoire s’anime!

En famille, entre amis ou en groupe, venez découvrir comment les gens vivaient dans ce village ultramoderne où, vingt-cinq ans avant le reste du Québec, ses habitants profitaient de l’électricité et de l’eau courante. Affrontez la puissante chute Ouiatchouan, plus haute que celles du Niagara, en posant les pieds sur notre nouveau belvédère spectaculaire avec plate-forme en verre, en plein cœur de la chute. Profitez des nombreux circuits de visite, des plus classiques aux plus technos, et des activités culturelles, sportives et récréatives qui vous y attendent.¨


 vidéo


LA PETITE HISTOIRE DU VILLAGE DE VAL-JALBERT :

La naissance d’un site au fort potentiel (1901-1903)

À la fondation de la Compagnie de pulpe Ouiatchouan, en 1901, le père du projet, Damase Jalbert, entreprend la construction d’une usine qui, un an et demi plus tard, est fonctionnelle. La production de pulpe débute dès 1902.

Les premières embûches (1904-1909)

Trois ans après l’ouverture de la pulperie, la mort de Damase Jalbert et le manque de capitaux laissent présager une faillite. Rachetée par des actionnaires américains, la compagnie fonctionne toujours au ralenti. La Compagnie de pulpe de Chicoutimi, avec à sa tête Joseph-Édouard-Alfred Dubuc, en fait l’acquisition en 1909. Un vent de modernisation déferlera sur Val-Jalbert pendant quelques années.

L’âge d’or (1909-1922)

En 1910, d’importants travaux mènent à l’inauguration d’une usine plus performante. Une véritable vie municipale et dynamique s’implante avec tous les services modernes. Un plan d’urbanisme guide la croissance du village. Au début des années 1920, le confort caractérise la vie à Val-Jalbert et fait l’envie des populations environnantes.

L’effondrement (1923-1927)

En mai 1924, la plupart des travailleurs sont mis à pied à la suite d’une série de déboires administratifs. Le fait que ses usines ne produisent que de la pulpe et non du papier s’ajoute aux ennuis financiers de la compagnie. Le 13 août 1927, on suspend définitivement la production. Le village mono-industriel est délaissé en moins de quelques années. Le gouvernement du Québec exproprie le site pour taxes impayées en 1942.

Une seconde vie (à partir de 1970)

Laissé à l’abandon, ce village fantôme renaît au cours des années 1970. Aujourd’hui, le Village historique de Val-Jalbert accueille les touristes et figure parmi les plus beaux attraits de la région, avec ses multiples vestiges qui ont traversé le temps.

Val-Jalbert aujourd'hui (2010- )

La Corporation du Parc Régional de Val-Jalbert a obtenu le 9 février 2009, l’accord du Ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) ainsi que de Développement Économique Canada pour le financement d’un projet de 19,7 M$. Il vise la revitalisation complète du Village historique de Val-Jalbert, tant au niveau de ses infrastructures que de son interprétation et de l’expérience touristique sur le site.

(EXTRAIT DE : http://www.valjalbert.com/fr/histoire/ )

Des photos du village fantôme de Val –Jalbert :


 
 
 
                                                       


                   




Également publié sur le BLOGUE:


(LIEN CLIQUABLE)




dimanche 14 août 2011

La Caverne Trou de la Fée à Desbiens, le Parc et les Tyroliennes.






Bienvenue sous terre ! 

Phénomène unique au Canada par son origine. Formé dans le granit, le « Trou de la Fée » est l’endroit idéal pour vivre une première expérience de spéléologie. Facile à visiter, la caverne offre un encadrement sécuritaire.









Spectaculaire sur terre !

Le parc de la caverne, situé dans un canyon, offre un environnement typique des plus beaux paysages du Québec. Profitez des sentiers, de la promenade de la conduite d'amenée d'eau et des passerelles accrochées aux caps de roc. Découvrez la rivière Métabetchouan avec ses chûtes,  ses cascades et les vestiges d’une centrale hydroélectrique. Vous serez étonnés, éblouis et fascinés par les parcours de conception originale et séduit par le panorama.



Plus qu'une caverne... Une vision  différente  de la nature.



Ø  1,4 millions d'investissements  
            (NOUVEAUTÉS  2010)
Ø 1,3 millions d'investissements  
            (NOUVEAUTÉS  2011)


Le Parc de la caverne  Trou de la Fée   
Nouveautés 2011 vous en aurez plein la vue:
Venez  profiter de la promenade de la conduite d’amenée d’eau, des passerelles accrochées aux caps de roc, du sentier de la coulée verte et de l’observation des chauves-souris en captivités à la maison d’accueil.
Vous serez étonnés, éblouis et fascinés par les parcours de conception originale et séduits par le panorama. Ces infrastructures qui ont fasciné des milliers de visiteurs l’automne dernier valent à elles seules le déplacement.

( Photos et Extrait de : http://www.cavernetroudelafee.ca/index.php?id=1 )


Mise à jour 2012

Randonnée pédestre

Une nouvelle passerelle accrochée aux falaises relie des sentiers aux vestiges de la centrale hydroélectrique et du barrage. La promenade, surplombant la rivière tumultueuse, contourne le cap de roc. Selon l'entreprise retenue et réputée mondialement dans la construction de ce type d'équipement dite "passerelle en encorbellement", celle du Trou de la Fée est unique en son genre. Le nouveau circuit offre des points de vue exceptionnels sur la rivière Métabetchouane.

Départ : chemin du Trou de la Fée, 7ième Avenue.
Sentiers : en boucle, linéaires, avec interprétation, balisés.
Longueur : 7 km.
Niveaux : facile, intermédiaire.
Services : aire de pique-nique et toilettes.
Accès payant.
Carte disponible à l'accueil du site.

Particularités : longe la rivière Métabetchouan, vue panoramique, en forêt.

source:  http://www.saguenaylacsaintjean.ca/fr/members/126?type=activity&type_id=68


Nouveauté 2012: 


Deux tyroliennes à 50 mètres de hauteur au dessus de la rivière.


Tyroliennes au Parc de la caverne "Trou de la Fée", Desbiens, Lac-Saint-Jean en images :


VIDÉO



GRANDS PRIX DU TOURISME 2014

Lauréat National
Le 13 mai 2014 à Laval, Le Parc de la caverne Trou de la Fée s’est mérité le Lauréat National Argent.


2017

HORAIRE ET TARIFS du Parc et de la Caverne ainsi que pour le Tyroliennes





Caverne -  Ses particularités



Toute la visite se fait debout. Des escaliers et de l'éclairage facilite la circulation.

Température
4.5 degrés Celsius
Humidité
96 %
Configuration
Trois chambres de dimensions différentes. La première de forme arrondie. La deuxième ressemble davantage à un corridor (passage). Et la troisième de forme allongée est beaucoup plus vaste.
Profondeur
68 mètres (225 pieds)
Dénivellation
38,6 mètres (125 pieds)
Hibernacula
La caverne trou de la fée est le seul hibernacula naturel protégé pour chauves-souris au Québec.
Colonie de chauves-souris
L'hibernacula compte 400 spécimens de chauves-souris. Deux espèces hibernent dans la caverne soit la petite brune (en plus grand nombre) et la nordique. L’été, elles quittent la caverne pour des endroits plus chauds afin de mettre au monde leurs petits. Il donc très rare d’en observer dans la caverne durant la saison touristique.
Spécimens en captivité
Un animateur animalier gardien de nos 6 spécimens en captivités dans une volière spécialement aménagé à l’étage de la maison d’accueil vous en apprendra davantage sur ce petit animal seul mammifère volant au monde.
Durée de la visite


1h30 pour visiter les trois galeries de la caverne, toujours en compagnie d'un guide.

Promenade de la conduite d'eau Caverne Trou de la Fée de Desbiens
en images: 


Desbiens – trou de la fée  /   Les 7 merveilles du Québec

02 mars 2012

Classement des "7 merveilles du Québec" (22 février 2012)

Au cours des prochaines semaines, Léger Marketing, en collaboration avec le Journal de Montréal, le Journal de Québec et les Hebdos Québécor, nous invite à voter pour les sites naturels ou constructions humaines de notre région ou du Québec qui devraient faire partie des merveilles du Québec.

Si vous croyez que le parc de la caverne "Trou de la Fée" mérite de se classer parmi les 7 merveilles touristiques du Saguenay Lac Saint-Jean, nous vous invitons à cliquer ICI

Une fois que vous avez cliquer sur le lien, entrez le nom trou de la fée dans la boite appropriée à droite et remplissez les informations demandées. C'est simple et ça vous prendra moins d'une minute de votre temps.

Merci de votre encouragement.    (Extrait de :    http://www.cavernetroudelafee.ca/fr/article/les-7-merveilles-du-quebec/    )



VIDÉO "Voie d'Accès Parc Caverne Trou de la Fée:





Pour plus de renseignements sur la municipalité de Desbiens:    http://www.ville.desbiens.qc.ca/




Jardin Scullion et Pépinière Scullion : à L'Ascension (tout près d'Alma)






Jardin Scullion et Pépinière Scullion

L’Ascension-de-Notre-Seigneur, Lac-Saint-Jean



Pour l’avoir visité, je peux affirmer que le Jardin Scullion est un endroit paisible, enchanteur où passer un bon moment en famille.
Des accommodements sont aussi disponibles pour les personnes à capacité réduite en plus d'un service de restauration et aire de pique-nique. 

Un endroit à découvrir et à revisiter !



« Lauréat régional des Grands prix du tourisme québécois à trois reprises (2003, 2004, 2009) le Jardin Scullion vous offre des activités éducatives et familiales dans un environnement exceptionnel. »

On y retrouve des aménagements paysagers peu communs, regroupant plus de 850 espèces de plantes provenant des quatre coins du monde, bien adaptées aux conditions climatiques particulières du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ce site familial, avec mini ferme, jeux d’enfant et aires de pique-nique, est décrit par les jardiniers professionnels comme l’un des plus beaux jardins du Québec.
Découvrez un sentier de sous-bois comprenant plus de 1500 plantes vivaces rustiques. Notre visite guidée d’une tourbière et d’une forêt aménagée conduit à un camp forestier d’époque. 

Fresque à l’étage du bâtiment d’accueil réalisé par trois artistes peintres.



Service de restauration sur place et buffet sur réservation.
Annexée au Jardin la Pépinière Scullion est le plus important producteur horticole du Saguenay-Lac-Saint-Jean avec une spécialité de plantes vivaces rares et de collection.




Source et crédit photos:  http://www.jardinscullion.com/


Pour plus d’infos, consultez leur site.
                                               
Très intéressant:  "Le rêve un peu fou de Brian Scullion








LA ROUTE DES FROMAGES du Lac Saint-Jean




Les 9 fromageries du Lac St-Jean 

(mise à jour 2013)






Ø  Fromagerie St-Laurent ltée
 735, rang 6, Saint-Bruno
http://fromageriest-laurent.com/

Ø  Fromagerie L'Autre Versant 

Ø  Fromagerie Lehmann

Ø  Fromagerie Médard

Ø  Fromagerie Les Petits Bleuets

Ø  Fromagerie Au Pays des Bleuets  
805, rang Simple Sud, Saint-Félicien
http://www.ferme3j.com/fromagerie-au-pays-des-bleuets/

Ø  Fromagerie Ferme des Chutes
2350 Rte St Eusebe, St-Félicien
http://www.fromagerie-des-chutes.qc.ca/

Ø  Fromagerie la Normandinoise

Ø  Fromagerie Perron
156, avenue Albert-Perron, Saint-Prime
http://www.fromagerieperron.com/fra/accueil.shtm


…pour plus d’informations, consulter le site internet 
de chacune de ces fromageries.  





Liens: 
 http://www.routedesfromages.com/157-cartevirtuelle  
Crédit photo France Paradis
 Emplacements des fromageries du Saguenay Lac St-Jean



Bonne route des Fromages!   



 




mercredi 10 août 2011

La traversée internationale du Lac Saint-Jean à la nage.





Chaque été, depuis 1955, la Traversée internationale du lac St-Jean attire l’élite mondiale de la nage en eau libre. 
Le départ des nageurs au quai de Péribonka et  l'arrivée au quai de Roberval.
Les jours précédents la traversée des activités sont organisées à Péribonka, dans le cadre de "A L'Eau Péribonka".
Des activités entourant l'évènement se tiennent également à Roberval.
Il est aussi possible de monter à bord du bateau 'La Tournée' pour une croisière afin de voir les nageurs. 





 Et voici un extrait  d'une page web à consulter pour de plus amples renseignements pour cette compétition sportive d'importance: 
Pourquoi un marathon culte?  
Une étude scientifique réalisée en 1994 par le magazine Américain Outside rapporte que la Traversée internationale du lac Saint-Jean fait partie des six épreuves sportives les plus difficiles au monde. Ce qui distingue la Traversée de toute autre compétition de nage en eau libre, c’est le plan d’eau.  Avec sa superficie de plus de 1000 km2, le lac St-Jean ou Pekuakami (qui signifie « lac vaste ou lac plat » dans la langue des Ilnus du Lac-St-Jean) se compare à une véritable mer intérieure : à la fois magnifique et imprévisible.  Ainsi, selon les conditions météorologiques, la température de son eau varie entre 17° et 23° C, et ses vagues peuvent atteindre 2 mètres (6 pieds). Vaincre un plan d’eau comme le Pekuakami constitue certes un exploit en soi ; c’est pourquoi plusieurs nageurs du monde qualifient la Traversée internationale du lac St-Jean de « marathon culte »."     


Pour en savoir plus sur la traversée internationale 
du lac Saint-Jean à la nage (historique - gagnants ect..)







Publié le 31 juillet 2011 à 7 h 47

Communiqué de presse

57e Traversée internationale du lac St-Jean

Onzième victoire de suite pour Stoychev!


LBR.ca - Roberval, 30 juillet 2011 – Petar Stoychev a signé une onzième victoire consécutive lors de la 57e Traversée internationale du lac St-Jean. Le Bulgare a franchi les 32 km entre Péribonka et Roberval en 6 heures 36 minutes 30 secondes (6. 36: 30). Cette épreuve en eau libre présentée par Hydro-Québec avait lieu aujourd’hui à Roberval, dans la magnifique région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Simon Tobin, 26 ans, de Québec, a terminé à 1 minute 22 secondes de Stoychev, en un temps de 6. 37 : 52, méritant du coup le titre de Premier Canadien au classement. Pendant une bonne partie de la course, Stoychev, Tobin ainsi que l’Australien Trent Grimsey, le Macédonien Tomi Stefanovski et l’Italien Andrea Volpini se sont échangé les positions 1 à 5. C’est finalement Stefanovski qui a remporté la 3e place en un temps de 6. 46: 31. Pilar Geijo de l’Argentine a pris la première position chez les femmes grâce à un chrono de 7. 11: 58. Esther Nunez Morera de l’Espagne (7. 23: 15) et la première Canadienne, Joanie Guillemette-Simard de Roberval (7. 23: 55) ont respectivement terminé 2e et 3e sur le podium après s’être livré une chaude lutte dans le Piekuakami.
Les nageurs les plus rapides au Sprint d’arrivée (derniers 500 mètres) ont été Tomi Stefanovski de la Macédoine (5 minutes, 41 secondes, 78 centièmes) et Pilar Geijo de l’Argentine (6 minutes, 32 secondes, 56 centièmes). Une bourse de 500 $ a été remise à chacun. Vingt-deux nageurs avaient pris le départ à 8 heures ce matin, du quai de Péribonka. Un n’a pu terminer la compétition, et deux ne se sont pas présentés au départ. Le contingent Canadien regroupait 8 nageurs et nageuses, dont 5 originaires de la région. Cette édition de la Traversée constituait la 7e étape du Grand Prix de nage en eau libre FINA 2011. Un total de 40 000 $US en bourses était en jeu.
L’événement a pu être suivi en direct à travers le Québec grâce à la télédiffusion d’une émission spéciale de 3 heures sur les réseaux TVCOGECO et VOX de Vidéotron. Cette émission était aussi présentée en webdiffusion sur le www.traversee.qc.ca. Enfin, le #traversee a également été des plus populaires, suscitant de nombreux échanges sur Twitter, via le compte de l’Association touristique régionale (ATR) du Saguenay-Lac-Saint-Jean @tourismesaglac.

Source : Marie-Claude Simard
marketing@traversee.qc.ca
(http://www.lbr.ca/index.php?pageID=5&idA=16758 )






 Nos Félicitations à tous les participants!






Traversée 2012


58e Traversée internationale du lac St-Jean: 28 juillet 2012

32 km FINA

Gagnants  2012






Traversée  2013 
 27 juillet 2013: Traversée 32 km FINA (Grand Prix Fina 2013) 

  • Bourse :40 000 $ US

               

Extrait de  http://traversee.qc.ca/fr  :

ROBERVAL, JEUDI 18 JUILLET 2013 – Le samedi 20 juillet marque le début des festivités de la 59e Traversée internationale du lac St-Jean à Roberval! Plusieurs compétitions en eau libre, spectacles, feu d’artifice et activités pour toute la famille sont au programme!
 Pour plus d'informations http://traversee.qc.ca/fr/



2014


Voir le site  http://traversee.qc.ca/fr/  et ouvrir l'onglet RÉSULTATS



                       


2015

 25 juillet 2015
Voir le site http://traversee.qc.ca/fr/  et ouvrir l'onglet RÉSULTATS




                                
                                2016

RÉSULTATS  (lien cliquable)



                               




du Lac St-Jean à la nage:  29 juillet 2017

►Tous les détails sur le site de la Traversée.

À suivre...




https://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean